Ecoutez Radio Sputnik
    Armée irakienne près de Mossoul

    L’armée irakienne reprend à Daech un poste-frontière stratégique

    © AP Photo / Marko Drobnjakovic
    International
    URL courte
    6331

    Les militaires irakiens sont parvenus à libérer le passage frontalier d’al-Waleed séparant l’Irak de la Syrie des terroristes de Daech.

    Les forces irakiennes sont arrivées à déloger les extrémistes de Daech du poste frontalier d'al-Waleed (appelé en Syrie Al-Tanf), entre la Syrie et l'Irak. L'armée syrienne a elle aussi évoqué auparavant le succès de ses militaires dans la région.

    «Le commandement des troupes frontalières a entamé une vaste opération appelée Nouvelle aube visant à libérer le territoire frontalier dans la région de l'ouest sur trois axes… L'opération a abouti à la libération du passage d'al-Waleed ainsi qu'à la reprise et à la libération du reste de la ligne frontalière entre les frontières de la Syrie, de l'Irak et de la Jordanie», indique un communiqué des forces armées irakiennes.

    Les soldats des troupes frontalières irakiennes, les milices, les forces aériennes irakiennes et la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont pris part à l'opération militaire.

    Lire aussi:

    Les terroristes de Daech veulent «créer un califat islamique en Asie du Sud-Est»
    Philippines: les USA aideront-ils à repousser l’offensive de Daech?
    Ministère russe de la Défense: la photo de l’attaque qui aurait tué le chef de Daech
    Tags:
    frontière, terrorisme, Etat islamique, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik