Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    «La Crimée n'a pas peur des sanctions occidentales»

    © Sputnik. Max Vetrov
    International
    URL courte
    71388400

    Selon un responsable criméen, les sanctions ne balaieront jamais la détermination des habitants de la péninsule à rester au sein de la Russie.

    Les habitants de la péninsule de Crimée n'ont pas peur des sanctions européennes, a déclaré le chef de la commission des affaires interethniques du gouvernement criméen Zaour Smirnov en réaction à la prorogation des mesures restrictives de l'UE à l'égard de la Crimée et de la ville de Sébastopol.

    «Les Criméens n'ont pas peur des démarches occidentales et sont déterminés dans leur volonté de rester avec la Russie. Nous n'avons jamais compté sur l'aide de l'Occident et nous nous attendons à la prolongation des sanctions, ce qui ne nous fait pas peur non plus», a indiqué M.Smirnov.

    Selon lui, la Crimée est parvenue à s'adapter au régime de sanctions et à en tirer des bénéfices en développant sa propre économie.

    Plus tôt dans la journée, le Conseil de l'Union européenne a prorogé les sanctions adoptées en réponse au rattachement de l'ex-péninsule ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie.

    Les sanctions comprennent des interdictions portant sur l'importation de produits originaires de Crimée ou de la ville de Sébastopol, ainsi que les investissements dans la région. Dans le même temps, les navires de croisière européens ne peuvent pas faire escale dans les ports de la péninsule de Crimée, sauf en cas d'urgence.

    Lire aussi:

    Crimée: «La non-reconnaissance par l’UE, une politique stupide»
    Diplomate européen: l'UE admet la possibilité d'un nouveau référendum en Crimée
    Marine Le Pen: l’intégration de la Crimée, conséquence des erreurs de l’UE

    Lire aussi:

    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    PM du Luxembourg: les sanctions ne sont pas le seul sujet à discuter avec la Russie!
    La Crimée a choisi de redevenir russe: «La tenue du référendum a été correcte»
    «Le retour de la Crimée à la Russie a sauvé les Criméens»
    Pour le Daily Mail, la Crimée appartient bien à la Russie
    Tags:
    réaction, rattachement, sanctions, Zaour Smirnov, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik