Ecoutez Radio Sputnik
    La vieille ville de Mossoul

    Explosion à Mossoul: un journaliste kurde tué, trois journalistes français blessés

    © REUTERS/ Muhammad Hamed
    International
    URL courte
    4132317

    Trois représentants des médias français ont ont été blessés dans une explosion survenue lundi dans la ville irakienne de Mossoul, tandis qu'un journaliste kurde a été tué.

    Un journaliste kurde a perdu la vie dans l'explosion d'une mine terrestre à Mossoul, en Irak, et trois journalistes français ont été blessés, a signalé la chaîne kurde Rudaw. Le Kurde travaillait en tant que traducteur pour les reporters venus de France.

    Les blessés ont été transférés vers une base militaire américaine située dans la ville de Qayyarah.

    D'après la chaîne, l'explosion s'est produite dans la vieille ville, dernier fief des terroristes de Daech à Mossoul. Ici, l'offensive des troupes gouvernementales est compliquée par la planification médiévale de la zone, qui est parsemée de rues étroites qui ne font que deux à trois mètres de largeur.

    Fin mai, les Forces spéciales irakiennes ont lancé une offensive décisive contre les quartiers de l'ouest de Mossoul toujours contrôlés par les terroristes.

    Lire aussi:

    L’armée irakienne chasse les derniers terroristes de Mossoul
    Les terroristes utilisent pour la 9e fois des armes chimiques à Mossoul
    «Une fois Mossoul libérée, on lancera une opération dans la province d’Al-Anbâr»

    Lire aussi:

    Deux des trois journalistes français blessés à Mossoul dans un état critique
    La vieille ville de Mossoul abrite encore 300 terroristes de Daech
    Daech utilise du gaz toxique contre l'armée irakienne à Mossoul
    Les Américains, coincés à Mossoul, reportent l'assaut
    Daech lance une attaque chimique contre l'armée et les civils à Mossoul, 80 blessés
    Tags:
    journalistes, mine, explosion, victimes, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik