Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May créera une commission de lutte contre toute forme de terrorisme

    Theresa May créera une commission de lutte contre toute forme de terrorisme

    © REUTERS/ Neil Hall
    International
    URL courte
    115312

    La chef du gouvernement britannique Theresa May a a annoncé la création d'une commission spéciale de lutte contre l’extrémisme. Cette déclaration a été faite suite à la dernière attaque terroriste à Londres, la quatrième depuis mars.

    La Première ministre britannique Theresa May a annoncé qu'une commission spéciale de lutte contre toute forme de terrorisme, incluant l'islamophobie, serait créée au Royaume-Uni.

    Dans la nuit de dimanche à lundi, une personne a trouvé la mort dans l'accident survenu dans le quartier de Finsbury Park, dans le nord-est de Londres, lorsqu'une camionnette a fauché des fidèles quittant une mosquée. Huit personnes ont été hospitalisées, deux autres blessés ont reçu les premiers soins sur les lieux de l'incident. Le conducteur de la camionnette, âgé de 48 ans, avait été immobilisé par des habitants du quartier avant l'arrivée des forces de l'ordre.

    «Aujourd'hui, nous nous sommes réveillés et avons appris qu'un nouvel attentat avait eu lieu dans notre capitale. C'était de nouveau une attaque contre des gens ordinaires, innocents, contre des membres de la communauté musulmane, cette fois, qui priaient dans un moment sacré pour eux», a déclaré Mme May lundi matin, suite à une réunion du comité d'urgence COBRA qui comprend des représentants du gouvernement, de la police et des services secrets.

    «L'attentat d'aujourd'hui démontre que le terrorisme prend des formes différentes, et nous lutterons contre toute forme d'extrémisme, y compris contre l'islamophobie», a affirmé la Première ministre.

    D'après Mme May, les autorités britanniques sont «plus que jamais impliquées dans la lutte contre l'extrémisme, notamment sur Internet», c'est pourquoi une commission spéciale pour combattre le terrorisme verra le jour.

    L'attaque terroriste qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi est la quatrième depuis un peu plus de trois mois.

    Dans la nuit du 3 au 4 juin 2017, trois personnes à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge, en plein cœur de la capitale britannique. Les terroristes ont ensuite rejoint le quartier de Borough Market, où ils ont attaqué des passants au couteau. L'attentat a fait huit morts et 48 blessés. Les terroristes ont été abattus par la police huit minutes après que l'alerte a été donnée.

    Le 22 mai, un attentat-suicide a été perpétré à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l'attaque qui a fait 22 morts, dont 12 enfants, ainsi que plus d'une centaine de blessés.

    Le 22 mars en milieu d'après-midi, Khalid Masood a foncé en voiture sur des piétons devant le parlement britannique, à Londres. L'attaque a fait cinq morts dont l'assaillant et une quarantaine de blessés. L'organisation terroriste Daech a revendiqué cet attentat.

    Lire aussi:

    Londres: le maire parle d’une attaque contre les valeurs universelles et britanniques
    Le Conseil musulman britannique commente la tragédie de Londres
    Accident de Londres: une personne tuée et huit blessées
    May qualifie l’attaque de Londres de «potentiellement terroriste»
    Tags:
    lutte antiterroriste, terrorisme, Manchester, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik