Ecoutez Radio Sputnik
    Tillerson prépare-t-il «un projet secret» pour améliorer les relations Russie-USA?

    Tillerson prépare-t-il «un projet secret» pour améliorer les relations Russie-USA?

    © REUTERS/ Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    132036018

    Des médias suggèrent qu’un projet de coopération entre les États-Unis et la Russie aurait été élaboré par le secrétaire d'État américain Rex Tillerson. Le projet présumé prévoirait, en particulier, le maintien de relations constructives et stables avec Moscou.

    Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson aurait élaboré un projet de développement des relations avec la Russie, relate le site Web d'information BuzzFeed citant un document secret du Département d'État des États-Unis.

    D'après le site, le projet n'est pas nécessairement ambitieux, mais viserait néanmoins à développer «des relations de travail constructives» avec Moscou.

    «Actuellement, les relations des États-Unis avec la Russie sont littéralement dans le caniveau. Nous voulons atteindre un état où elles ne seraient pas déversées dans la canalisation», a déclaré un représentant du Département d'État qui a demandé de garder l'anonymat.

    Il est indiqué que le projet de M. Tillerson comprendrait trois points principaux. Premièrement, il est prévu de persuader Moscou de s'abstenir de commettre des «actions agressives contre les États-Unis» et faire comprendre que ces derniers répondront à toute action contre leurs intérêts.

    Le deuxième point concerne la communication avec la partie russe sur des questions représentant un intérêt stratégique pour les États-Unis, y compris la Syrie, la Corée du Nord et la cybersécurité. Notamment, selon BuzzFeed, M. Tillerson voudrait renforcer la coopération avec la Russie dans le cadre de la lutte contre Daech et empêcher le développement des relations commerciales entre la Russie et la Corée du Nord afin d'isoler Pyongyang.

    Le troisième point prévoit le maintien de la stabilité stratégique dans les relations avec la Russie, ce qui implique, en premier lieu, le contrôle des armes nucléaires.

    Selon le site Web, la principale différence de ce projet par rapport à la politique de l'époque de Barack Obama consiste dans le fait qu'il ne prévoit pas de soutien permanent des pays voisins de la Russie. Auparavant, ces efforts comprenaient l'élargissement de l'Otan vers l'est et plusieurs programmes de «soutien de la démocratie». Cependant, le Département d'État indique qu'il continuera à soutenir l'Europe de l'est.

    BuzzFeed précise également que contrairement à l'époque Obama, l'auteur principal de la stratégie à l'égard de la Russie est le Département d'État et non plus le Conseil de sécurité nationale.

    Notons enfin que ni l'information concernant le projet ni son contenu n'ont été confirmés à ce jour.

    Lire aussi:

    Malgré les aléas politiques US, Trump charge Tillerson de renouer les liens avec Moscou
    Le département d’État US ne dévoilera pas la correspondance de Tillerson sur Moscou
    Limogeage du chef du FBI: Tillerson perd-il son indépendance?
    Tags:
    secrétaire d'Etat, relations, projet, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik