Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump a reçu à la Maison-Blanche son homologue ukrainien Piotr Porochenko

    Trump dit «The Ukraine» devant Porochenko et cela vexe les Ukrainiens

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    20315

    De nombreux Ukrainiens ont été vexés en entendant Donald Trump prononcer «The Ukraine» lors de sa première rencontre avec le Président ukrainien Piotr Porochenko. Un linguiste explique la raison du mécontentement massif des Ukrainiens.

    Mardi, Donald Trump a reçu à la Maison-Blanche son homologue ukrainien Piotr Porochenko. Lorsque les deux chefs d'État se sont salués, M.Trump a prononcé «The Ukraine» en employant l'article défini «the». Plusieurs médias américains ont immédiatement réagi en disant que cet emploi de l'article était blessant pour les Ukrainiens.

    Pourtant, l'utilisation de l'article défini «continue depuis l'époque soviétique» et plusieurs médias britanniques écrivent toujours «The Ukraine», a indiqué Alexeï Maganov, professeur agrégé du département de traduction de l'anglais de l'Université linguistique d'État de Moscou.

    «Lorsque l'Ukraine a commencé à se battre pour son indépendance, les Ukrainiens se sont mis à insister pour bannir l'emploi de l'article défini. Le mot «Allemagne» est utilisé sans l'article et ils veulent que cela soit ainsi. Quoiqu'on dise par exemple «The Netherlands» (les Pays-Bas) et que l'article ne dérange pas les Néerlandais pour autant», a-t-il précisé.

    Il a expliqué qu'initialement «The Ukraine» comportait à l'origine une nuance désignant la «périphérie». «Peut-être les Ukrainiens perçoivent-ils cela comme une référence au passé soviétique», a ajouté l'expert.

    Quoi qu'il en soit, difficile d'affirmer si M.Trump a délibérément employé l'article défini ou s'il s'agit d'une erreur. «L'un des deux», a conclu Alexeï Maganov.

     

    Lire aussi:

    Kiev souhaite le déploiement de troupes US en Ukraine
    Porochenko: Trump veut élargir la coopération militaro-technique avec Kiev
    Zakharova ironise sur les «leçons» que Kiev veut donner à l’Otan
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Tags:
    Donald Trump, Petro Porochenko, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik