Ecoutez Radio Sputnik
    Oliver Stone

    Oliver Stone doute que le Kremlin truque ses vidéos sur la Syrie

    © AFP 2019 Geoff Robins
    International
    URL courte
    Le documentaire d'Oliver Stone sur Vladimir Poutine (55)
    33412
    S'abonner

    Le réalisateur américain Oliver Stone est étonné par les spéculations autour d'une vidéo présentant les actions des Forces aériennes russes en Syrie que Vladimir Poutine lui a montrée lors d'une interview pour son documentaire.

    Lors de la conférence de presse qui a eu lieu dans le cadre du festival scientifique Starmus en Norvège, le réalisateur américain Oliver Stone a commenté l'information selon laquelle une vidéo que le Président russe lui a montrée lors du tournage du documentaire The Putin interviews aurait présenté les opérations menées par des avions américains en Afghanistan et non celles des Forces aériennes russes en Syrie.

    Le réalisateur a également mis en doute les suppositions d'un blogueur russe qui affirmait que la vidéo en question avait été truquée.

    « Les blogueurs disent beaucoup de choses […] Mais pourquoi aurait-il [Poutine, ndlr] falsifié la vidéo?», a indiqué le réalisateur.

    Il a également souligné que Moscou avait fourni de grands efforts pour lutter contre Daech en Syrie, notamment en détruisant l'«empire financier» des djihadistes.

    Tourné par Oliver Stone, le documentaire The Putin Interviews a été diffusé du 12 au 15 juin par la chaîne câblée américaine Showtime. Le film a été réalisé sur deux ans et se compose d'une douzaine d'entretiens accordés par le chef d'État russe à M. Stone.

     

    Dossier:
    Le documentaire d'Oliver Stone sur Vladimir Poutine (55)

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Tags:
    The Putin Interviews, Oliver Stone, Vladimir Poutine, Afghanistan, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik