International
URL courte
15216
S'abonner

Le Pentagone a alloué plus de 84 millions d’euros pour fabriquer un uniforme de camouflage pour les soldats afghans destiné au paysage forestier, alors que la forêt ne représente que 2% du territoire du pays.

Le département américain de la Défense a dépensé 94 millions de dollars (plus de 84 millions d'euros) afin de fabriquer un uniforme pour les militaires afghans. Cependant, le choix de la couleur du tissu rend ce vêtement quasi inutilisable, relate le magazine Newsweek.

«La décision du département de la Défense quant à l'approvisionnement des forces armées afghanes avec un uniforme au motif de camouflage n'a pas été prise en tenant compte de son adéquation aux conditions de l'environnement en Afghanistan», lit-on dans un rapport de la commission Special Inspector General for Afghanistan Reconstruction (SIGAR), créée en 2008 dans le but de contrôler les moyens alloués à la reconstruction de l'Afghanistan.

Il est également précisé que des responsables afghans ont choisi un «camouflage aux motifs forestiers» en fonction de leurs préférences personnelles.

La mission de l'Otan Resolute Support (ou Mission de Soutien déterminé, en français) est en Afghanistan depuis le 1er Janvier 2015. Selon l'accord bilatéral entre l'Otan et l'Afghanistan, environ 12.000 soldats sont déployés dans le pays. Ils sont chargés de former et de conseiller les forces de sécurité afghanes. La mission est déclaré non militaire.

Les USA dépensent 84 M EUR pour un uniforme militaire inefficace
© Sputnik
Les USA dépensent 84 M EUR pour un uniforme militaire inefficace

Lire aussi:

Afghanistan: un poste de police attaqué par un kamikaze
Le Royaume-Uni entend envoyer 85 militaires supplémentaires en Afghanistan
20 morts et 87 blessés dans une série d'explosions dans un cimetière en Afghanistan
Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Tags:
forêt, uniformes, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook