International
URL courte
282612
S'abonner

Le ministère français des Affaires étrangères a exprimé ses regrets à la Russie pour l’attaque ayant ciblé un haut représentant de l’Agence russe d’exportation d’armements Rosoboronexport, victime d’un vol à la portière dans le nord de la banlieue parisienne.

Suite à l'agression de Sergueï Kornev, chef de la délégation représentant l'Agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, Alexandre Giorgini, directeur adjoint de la communication et de la presse du ministère français des Affaires étrangères, a annoncé lors d'un point de presse que la partie française était désolée pour cette attaque.

«Nous regrettons cet incident et nous avons d'emblée ouvert une enquête. Nous allons informer les autorités russes sur ses résultats», a indiqué le diplomate.

Selon Maria Vorobiova, porte-parole du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique, au moment de l'attaque M. Kornev était sur le chemin du retour du Salon du Bourget et se trouvait à bord d'une voiture.

Alors que sa voiture sortait d'un tunnel, des individus ont brisé une vitre et, menaçant de lui faire subir des violences physiques, ont exigé qu'il leur remette son argent et ses objets de valeur. Grâce à sa réaction rapide et à beaucoup de sang froid, Sergueï Kornev a pu conserver son passeport et ses documents.

Lire aussi:

Le Bourget et ses révélations franco-russes
Le Salon du Bourget à vol d'oiseau
Le Bourget: Hollande laisse entrevoir "de bonnes nouvelles" commerciales
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Tags:
agression, attaque, Rosoboronexport, Le Bourget, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook