International
URL courte
0 14
S'abonner

Les troupes irakiennes et la coalition internationale dirigée par Washington cherchent à chasser les terroristes de Daech de Mossoul depuis 2016. Les opérations militaires ont déjà provoqué l’exode de centaines de milliers d’habitants de cette ville.

Plus de 626.000 personnes ont quitté Mossoul depuis le lancement en octobre 2016 de l'opération de libération de cette ville irakienne occupée par le groupe terroriste Daech, a annoncé jeudi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

«Le nombre total des personnes déplacées a atteint 104.447 familles, soit 626.682 personnes, parmi lesquelles 432.726 ne sont toujours pas rentrées dans leurs foyers», a indiqué l'OIM.

La situation reste tendue en Irak en raison des activités du groupe terroriste Daech qui contrôle une partie du territoire du pays. Les terroristes organisent des attaques et des attentats faisant des victimes parmi les civils. L'armée irakienne et la coalition internationale dirigée par les États-Unis mènent une opération militaire contre Daech à Mossoul depuis octobre 2016. Les militaires irakiens ont libéré la partie est de la ville avant de lancer une offensive dans la partie ouest de Mossoul en février dernier.

Lire aussi:

Irak: Daech a détruit la grande mosquée de Mossoul
Daech utilise pour la 10e fois des armes chimiques à Mossoul
L'armée irakienne encercle Daech dans la vieille ville de Mossoul
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
personnes déplacées, Organisation internationale pour les migrations (OIM), Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook