Ecoutez Radio Sputnik
    Abou Bakr al-Baghdadi

    Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort

    © REUTERS / Social Media Website
    International
    URL courte
    83932

    Si comme plusieurs indices le laissent croire, le numéro un de Daech a été tué, cela porterait un coup dur à l’organisation terroriste, estime la diplomatie russe.

    Les informations fournies par le ministère russe de la Défense permettent d'affirmer avec un «haut degré de certitude que le chef de Daech, Al-Baghdadi a été éliminé par une frappe des forces aérospatiales russes contre un poste de commandement des djihadistes dans la banlieue sud de la ville de Raqqa», a indiqué dans une interview à Sputnik le vice-ministre russe des Affaires étrangères Oleg Syromolotov.

    Si l'information se confirme, a-t-il expliqué, l'élimination d'Abou Bakr Al-Baghdadi portera un coup dur aux djihadistes de Daech.

    «Il est important de comprendre que les groupes terroristes présentent une hiérarchie rigide, et l'élimination de leurs chefs débouche sur une importante désorganisation des terroristes, sème la peur et la panique dans leurs rangs,» a poursuivi M.Syromolotov.

    Le responsable a également souligné la nécessité de poursuivre la «débâcle de Daech, y compris en mettant en œuvre le principe d'inévitabilité du châtiment pour les terroristes».

    Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un «califat islamique» au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui «obéir», depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

    Lire aussi:

    Coalition sur la mort présumée d’al-Baghdadi: nous serions ravis
    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Tags:
    Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghadi, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik