Ecoutez Radio Sputnik
    Des combattants des Unités de protection du peuple (YPG) kurdes

    Les USA aux Kurdes: après votre victoire sur Daech, soyez gentils de nous rendre nos armes

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    15535

    Les États-Unis auraient promis aux autorités turques de reprendre toutes les armes fournies aux Kurdes syriens une fois que Daech sera vaincu. La Turquie voit en effet d'un mauvais œil la décision américaine d'armer les milices du YPG, qu'elle considère comme des terroristes.

    James Mattis, le chef du Pentagone a assuré son homologue turc Fikri Isik que les Kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) rendront aux États-Unis toutes les armes qu'ils ont reçues dans le cadre de leur lutte contre Daech en Syrie, après que cette organisation terroriste aura été vaincue.

    Selon le quotidien turc Hurryet, qui diffuse cette nouvelle, James Mattis a envoyé une lettre au ministre turc de la Défense nationale, Fikri Isik contenant des informations détaillées sur les équipements militaires et l'armement fournis aux militants kurdes du YPG qui participent à l'offensive contre Daech à Raqqa.

    James Mattis a souligné que les relations américano-turques étaient basées sur un partenariat stratégique dont l'objectif commun est de vaincre Daech et que les États-Unis garantissaient la transparence dans sa coopération avec le YPG, qui n'est que de nature tactique. Par ailleurs, le général a assuré que chaque mois, les États-Unis présenteraient à la Turquie une liste d'équipement fourni aux Kurdes.

    Cette semaine, le président américain Donald Trump a approuvé la fourniture d'armes aux Kurdes du YPG, qui ont l'intention de participer à l'offensive de Raqqa. Il est prévu que les milices kurdes reçoivent des mortiers, des armes légères, ainsi que des mitrailleuses lourdes et des munitions.

    Partenaire stratégique des États-Unis dans la région et deuxième armée de l'Otan en termes d'effectifs, la Turquie a vivement réagi à la récente décision américaine d'armer les milices kurdes du YPG. Ankara les considère comme la filiale syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), engagé dans une lutte armée contre les forces turques depuis 1984, et redoute que les armes livrées puissent un jour être utilisées par les rebelles du PKK contre son armée.

    Les USA aux Kurdes: après votre victoire sur Daech, soyez gentils de nous rendre nos armes
    © Sputnik .
    Les USA aux Kurdes: après votre victoire sur Daech, soyez gentils de nous rendre nos armes

    Lire aussi:

    La mosquée al-Aqsa à Jérusalem a brûlé en même temps que Notre-Dame de Paris (vidéo)
    Le Guide suprême iranien fustige l'usage de l'armée contre les Gilets jaunes
    Un homme arrêté avec des jerricanes d’essence et un briquet dans la cathédrale de New-York
    Tags:
    armements, James Mattis, Fikri Isik, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik