International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
9416
S'abonner

Le Sénat US a récemment voté pour le durcissement des sanctions contre la Russie. Selon le vice-président de la Commission européenne chargé du l'Union énergétique, Washington ne s’est pas mis d’accord avec l’UE à propos de cette décision.

Les États-Unis n'ont pas coordonné leurs actions avec l'UE concernant l'adoption de nouvelles sanctions contre la Russie, a déclaré vendredi Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé du l'Union énergétique.

«Il y a des propositions sur l'introduction de sanctions plus dures par les États-Unis contre la Russie», a indiqué M.Sevcovic.

Selon lui, Washington n'a pas mené de consultations avec l'Europe à propos des nouvelles mesures restrictives frappant Moscou.

Le 15 juin dernier, le Sénat des États-Unis a voté pour le durcissement des sanctions contre la Russie. L'UE a appelé les autorités américaines à coordonner leurs mesures restrictives concernant Moscou avec Bruxelles.

Le Président du Conseil européen Donald Tusk a annoncé jeudi soir qu'au cours du sommet de l'UE à Bruxelles, les dirigeants des pays-membres de l'organisation s'étaient mis d'accord sur la prorogation des sanctions antirusses. La décision d'appliquer les sanctions serait prise d'ici fin juin, a appris Sputnik d'une source au sein de l'Union.

Auparavant, le président du Conseil européen avait déclaré que les sanctions qui arrivaient à expiration le 31 juillet seraient prorogées pour une durée de six mois.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

L’UE a pris sa décision sur la prorogation des sanctions antirusses
Sanctions antirusses: l’UE dans le sillage des USA?
Les nouvelles sanctions US visant Moscou sont «infondées»
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
sanctions antirusses, Union européenne (UE), Maros Sefcovic, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook