International
URL courte
3152
S'abonner

Sous prétexte qu'elle ne répond pas à la politique rédactionnelle de la chaîne, CNN a supprimé de son site la récente publication sur «les liens» entre le Haut conseiller du Président Trump, Anthony Scaramucci, et le PDG du Fonds russe des investissements directs (RDIF), Kirill Dmitriev.

Publié jeudi sur le site de la chaîne, l'article affirmait que le comité sénatorial du renseignement US avait ouvert une enquête pour savoir si Anthony Scaramucci aurait pu promettre au chef du RDIF, Kirill Dmitriev, de lever les sanctions antirusses lors du 46e Forum économique mondial de Davos, à la veille de l'investiture de Donald Trump. Pourtant, un jour plus tard, la publication a disparu du site, ainsi que le tweet contenant le lien vers l'article.

Des journalistes du portail BuzzFeed, les premiers à avoir remarqué cette suppression, se sont adressés à la chaîne pour avoir des explications. Cependant, ils n'ont reçu qu'un lien vers une brève note de la rédaction publiée sur le site de CNN où elle s'excusait auprès de M.Scaramucci et justifiait la suppression de l'article car il ne répondait pas aux normes éditoriales de la chaîne sans pourtant préciser de quelles normes il s'agit.

Quant au RDIF, son représentant a déclaré vendredi que CNN avait commis de nombreuses d'erreurs factuelles. Ainsi, selon lui, le RDIF est devenu un fonds souverain de la Russie après l'adoption en 2016 d'une loi fédérale spéciale. En plus, contrairement à ce qu'affirmait l'auteur de l'article, le Fonds n'appartient pas à la banque russe Vnesheconombank (VEB) et mène des activités indépendantes.

BuzzFedd fait remarquer que supprimer un article sans explications est une grave violation de l'éthique journaliste. Toutefois, ce n'est pas la première fois que CNN supprime des publications. En février 2014, CNN a publié une liste de monuments considérés par la chaîne comme les plus laids au monde. Cette liste comprenait notamment le monument Courage érigé en l'honneur des défenseurs de la forteresse de Brest, en Biélorussie. Cette publication a provoqué un tollé parmi les dirigeants russes et biélorusses, ainsi qu'au sein de plusieurs ONG. Suite aux nombreuses critiques, CNN a dû présenter ses excuses et retirer la publication.

Lire aussi:

Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
Fonds russe d'investissements directs (RDIF), CNN, Anthony Scaramucci, Donald Trump, Kirill Dmitriev, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook