International
URL courte
33332
S'abonner

Selon les autorités nord-coréennes, le potentiel nucléaire du pays n’est pas négociable et représente un élément clé de la défense nationale.

La Corée du Sud et les États-Unis doivent cesser les tentatives de persuader la Corée du Nord de renoncer à l'arme nucléaire, d'après un éditorial du journal officiel de Pyongyang Rodong Sinmun.

«Nous devons faire tout notre possible pour renforcer notre [de la Corée du Nord, ndlr] défense nationale basée sur la capacité nucléaire», indique l'article cité par l'agence Yonhap.

Des représentants de la Corée du Nord ont souligné que l'arsenal nucléaire utilisé pour l'autodéfense ne serait jamais un sujet de négociations.

Jeudi, le Président américain Donald Trump a informé le Congrès de la prolongation des sanctions contre Pyongyang. En particulier, il a prorogé une fois de plus le décret présidentiel exécutif de 2008 sur la production de combustible nucléaire à des fins militaires et le décret de 2010 publié dans le cadre des essais nucléaires et la destruction par la Corée du Nord d'un navire sud-coréen, qui avait causé la mort de 46 marins.

Mercredi 21 juin, l'ambassadeur nord-coréen en Inde Kye Chun Yong a déclaré que son pays était prêt à décréter un moratoire sur les tests nucléaires et les tests de missiles si les États-Unis renonçaient aux exercices militaires d'envergure.

Lire aussi:

La Corée du Nord teste un moteur qui pourrait équiper des missiles intercontinentaux
«Ce psychopathe de Trump»: la Corée du Nord se moque du Président US
Nouvelle activité suspecte repérée sur un site d'essais nucléaires en Corée du Nord
Corée du Nord: les USA appellent Moscou à la rescousse
Tags:
négociations, sanctions, armes nucléaires, arsenal nucléaire, nucléaire coréen, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook