Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Kisliak, ambassadeur russe aux Etats-Unis

    Le mystère plane autour de l’avenir de l’ambassadeur russe aux Etats-Unis

    © AP Photo/ Cliff Owen
    International
    URL courte
    41571113

    Le mystère plane sur l’avenir de l’ambassadeur russe aux États-Unis Sergueï Kisliak. Des médias et l’ex-ambassadeur à Moscou Michael McFaul annoncent sa prochaine démission ; le Kremlin ne dément pas formellement et maintient le suspense.

    Il semblerait qu'au lieu d'être nommé à un poste de responsabilité au sein de l'Onu, comme les médias l'ont écrit dès mai dernier, l'ambassadeur à Washington Sergueï Kisliak rentrera en Russie. Sa prochaine démission a été annoncée dimanche par l'ex-ambassadeur américain en Russie Michael McFaul, annonce démentie aussitôt par le ministère russe des Affaires étrangères. Entre-temps, le service de presse du Kremlin a promis d'informer les journalistes si le président décrète la démission du diplomate.

    Le même jour la démission de M. Kisliak a été annoncée par BuzzFeed.

    «Le Kremlin a décidé de rappeler son ambassadeur aux États-Unis Sergueï Kisliak», a communiqué BuzzFeed se référant à trois sources proches du dossier.

    Un diplomate anonyme en poste aux États-Unis a confié au média que pour M. Kisliak, il serait utile de passer un certain temps loin des États-Unis.

    «La décision de rappeler Kisliak en Russie, au lieu de le nommer à un poste responsable au siège de l'Onu aux États-Unis, comme annoncé précédemment par plusieurs médias, a été adoptée sur fond d'enquête du FBI et du Congrès sur les contacts du diplomate âgé de 66 ans avec les proches de Trump lors de la campagne présidentielle de 2016», relève BuzzFeed.

    Les autorités russes gardent le silence et ne confirment pas l'intention d'envoyer le diplomate à la retraite. Lundi 26 juin, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a été interrogé sur la mise à pied de l'ambassadeur et les projets d'avenir de ce dernier. Dmitri Peskov a renvoyé la question au ministère des Affaires étrangères, promettant d'informer les journalistes si le président signe un décret sur la démission du diplomate.

    «Nous vous informerons quand il y aura un décret approprié», a dit le porte-parole.

    Sur fond d'enquête sur les liens présumés de l'administration Trump avec la Russie, Sergueï Kisliak a été présenté par les médias américains comme un des principaux suspects d'une politique secrète menée par la Russie à Washington, surtout après le scandale lié à la démission de l'ex-conseiller de Donald Trump, Michael Flynn.

    Sergueï Kisliak est ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie aux États-Unis depuis 2008. Vice-ministre des Affaires étrangères entre 2003 et 2008, il était ambassadeur en Belgique de 1998 à 2003 cumulant ce poste avec celui de représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan.

    Lire aussi:

    Ex-ambassadeur des USA en Russie: ce fut un plaisir de travailler avec Sergueï Kisliak
    Renvoi de Comey et remplacement de l’ambassadeur russe aux USA: aucun lien dit Moscou
    États-Unis: l'ambassadeur russe sous «contrôle total»
    Tags:
    confirmation, démenti, démission, ONU, Michael McFaul, Sergueï Kisliak, Belgique, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik