International
URL courte
6353
S'abonner

Trois journalistes de la chaîne de télévision CNN ont annoncé leur démission à cause d’un article sur les «liens» de l’équipe de Donald Trump avec un fonds russe que le média avait effacé peu après la publication.

Trois employés de CNN ont pris la décision de démissionner à la suite d'un scandale provoqué par un article sur les liens présumés de l'équipe de Donald Trump et de son conseiller Anthony Scaramucci avec le Fonds russe des investissements directs (RDIF).

Il s'agit de Thomas Frank, qui a écrit l'histoire en question, d'Eric Lichtblau, qui avait revu le reportage et de Lex Haris, qui a supervisé le groupe, précise CNN.

«À la suite du retrait d'une histoire publiée sur CNN.com, CNN a accepté la démission des employés impliqués dans la publication de l'histoire», a indiqué la chaîne.

Thomas Frank menait des enquêtes pour le média, Lex Haris travaillait à CNN depuis 2001 et dirigeait le département des enquêtes tandis qu'Eric Lichtblau, lauréat du prix Pulitzer pour son travail dans le New York Times, avait rejoint l'équipe de CNN depuis quelques mois.

«Vendredi, CNN a retiré une histoire publiée par mon équipe. En tant que rédacteur en chef de cette équipe, j'ai démissionné», a expliqué Lex Haris.

Auparavant, CNN a supprimé de son site une récente publication sur les «liens» entre le haut conseiller du Président Trump, Anthony Scaramucci, et le PDG du Fonds russe des investissements directs (RDIF), Kirill Dmitriev, sous prétexte qu'elle ne répondait pas à la politique rédactionnelle de la chaîne.

L'article en question affirmait que le comité sénatorial du renseignement américain avait ouvert une enquête pour savoir si Anthony Scaramucci aurait pu promettre au chef du RDIF, Kirill Dmitriev, de lever les sanctions antirusses lors du 46e Forum économique mondial de Davos, à la veille de l'investiture de Donald Trump.

 

Lire aussi:

CNN supprime l'article sur les «relations» entre Trump et Moscou
CNN fait des erreurs factuelles en essayant de montrer «des liens» de Trump avec Moscou
Une manif contre les «fake news» devant le siège de CNN
Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Tags:
journalistes, démission, CNN, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook