Ecoutez Radio Sputnik
    Laboratoire antidopage

    L'Agence russe antidopage en partie réhabilitée par l'AMA

    © AP Photo/ Felipe Dana
    International
    URL courte
    3110

    L'AMA a permis à l'Agence antidopage russe, dont les activités étaient suspendues depuis fin 2015, de reprendre ses tests sous la supervision d'une équipe internationale d'experts.

    Après plus d'un an et demi de suspension, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a de nouveau autorisé la Rusada, l'Agence antidopage russe, à mener ses propres programmes de contrôles.

    «L'AMA permet à la Rusada de planifier et de coordonner des tests sous la supervision de l'équipe d'experts de l'AMA et de l'Agence antidopage du Royaume-Uni (UKAD)», a indiqué l'AMA dans un communiqué.

    Le vice-Premier ministre russe chargé des Sports, Vitali Moutko, a qualifié la décision de l'AMA de «grand pas en avant vers la réhabilitation totale de la Rusada».

    L'agence Rusada a été suspendue en novembre 2015 sur la base du rapport indépendant concernant les soupçons de dopage dans l'athlétisme russe préparé par l'ex-président de l'AMA Dick Pound.

    En mai dernier, l'AMA a salué les progrès réalisés par la Rusada depuis lors et annoncé que l'agence russe pourrait reprendre ses activités en juin 2017. Le président en fonction de l'AMA, Craig Reedie, a également évoqué une possible levée totale de la suspension de la Rusada pour l'automne.

     

    Lire aussi:

    Dopage aux JO de Sotchi: «Sanctionner toute la Russie est inapproprié»
    Dopage: le laboratoire de Los Angeles partiellement suspendu par l'AMA
    McLaren reconnaît l'absence d'un soutien de l’État au dopage en Russie
    Dopage en Russie: l’AMA reconnaît les lacunes du rapport McLaren
    Tags:
    sport, réhabilitation, dopage, Agence antidopage russe (RUSADA), Agence mondiale antidopage (AMA), Vitali Moutko, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik