Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    Syrie: au moins 40 civils tués dans une frappe de la coalition près de Deir ez-Zor

    © AFP 2018 Ahmad Aboud
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    39247

    Au moins 40 civils ont trouvé la mort dans une frappe de la coalition internationale sur un village de la région de Deir ez-Zor, rapporte ce mercredi l'agence Sana, se référant à des sources locales.

    Au moins 40 civils, dont des enfants, ont trouvé la mort et des dizaines ont été blessés dans le raid mené par l’aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur le village de Dablane, dans la banlieue de la ville syrienne de Deir ez-Zor, écrit l'agence SANA.

    «La coalition internationale a effectué des frappes sur les maisons des civils dans le village de Dablane, faisant plus de 40 victimes, dont la plupart sont des femmes et des enfants, faisant en outre des blessés et causant d’importants dégâts matériels», informe la source.

    ​Comme le précise l'agence, suite au raid meurtrier, les habitants locaux ont commencé à quitter massivement l'agglomération.

    L'agence précise que le bilan du raid de la coalition internationale anti-Daech survenu mardi à Al-Mayadine, dans la province de Deir ez-Zor, s'élève à 42 victimes civiles. Comme l'avait annoncé le 27 juin la télévision nationale, les avions ont détruit un bâtiment utilisé par les terroristes de Daech comme prison pour la population civile. La coalition avait alors annoncé que ses frappes étaient planifiées pour éviter les victimes civiles.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Syrie: 57 morts dans un bombardement de la coalition contre une prison de Daech
    La coalition dirigée par Washington élargit son champ d’action en Syrie
    «La coalition américaine protège Daech»: les proches du pilote syrien abattu témoignent
    Tags:
    raid, victimes, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik