Ecoutez Radio Sputnik
    CNN-Studio

    Un employé de CNN critique la chaîne pour son «Russie bashing»: pas de sanction en vue

    © AFP 2018 L.E. Baskow
    International
    URL courte
    141

    Le producteur de la CNN John Bonifield, dont l’avis sceptique sur la politique «russe» de la chaîne TV a été diffusé sur le Net, ne sera pas puni par son employeur. Ses propos auraient été enregistrés à son insu.

    L'administration de CNN ne punira pas son producteur pour avoir critiqué la couverture de la thématique russe par la chaîne, selon un communiqué de la CNN.

    Sur une vidéo diffusée sur Internet, le producteur John Bonifield déclare que la thématique des «liens avec la Russie» de Donald Trump est mise de l'avant dans les médias parce que cela fait croître les cotes de popularité. Bonifield lui-même s'occupe d'autres sujets, la médecine entre autres.

    «CNN soutient son producteur médical John Bonifield. La diversité des opinions personnelles est ce qui rend CNN forte, nous le saluons et le comprenons», lit-on dans le communiqué cité par USA Today.

    Les propos du producteurs ont été enregistrés à son insu, indique le journal.

    Auparavant, CNN a supprimé de son site une récente publication sur les «liens» entre le haut conseiller du Président Trump Anthony Scaramucci et le PDG du Fonds russe des investissements directs (RDIF), Kirill Dmitriev, sous prétexte qu'elle ne répondait pas à la politique rédactionnelle de la chaîne.

    L'article en question affirmait que le comité sénatorial du renseignement américain avait ouvert une enquête pour savoir si Anthony Scaramucci aurait pu promettre au chef du RDIF Kirill Dmitriev de lever les sanctions antirusses lors du 46e Forum économique mondial de Davos, à la veille de l'investiture de Donald Trump.

     

    Lire aussi:

    CNN retire un article sur les liens Trump-Russie, ses trois auteurs démissionnent
    Nervosité: la direction de CNN recadre ses journalistes au sujet de la Russie
    CNN fait des erreurs factuelles en essayant de montrer «des liens» de Trump avec Moscou
    Tags:
    journalisme, médias, CNN, John Bonifield, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik