International
URL courte
15222
S'abonner

Les résidents de la bande de Gaza se heurtent à de graves problèmes lorsqu'ils tentent de se rendre en Israël pour bénéficier de soins médicaux.

Onze personnes sont mortes dans la bande de Gaza depuis le durcissement de la procédure de sortie de l'enclave pour soins médicaux, affirme le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza Ashraf al-Qudra dans un entretien accordé à Sputnik.

«Début 2017, Israël a durci les règles pour ceux qui ont besoin de quitter la bande de Gaza pour soins médicaux. Depuis avril, il est presque impossible de quitter l'enclave, et onze personnes sont décédées à cause de cette mesure», a déclaré M.al-Qudra.

Le directeur du département néonatal de Shifa Allam Abu Hamda souligne qu'entre 10 et 15 nouveau-nés palestiniens ont besoin chaque mois d'être traités d'urgence dans les hôpitaux en dehors de la bande de Gaza.

«Les hôpitaux palestiniens ne disposent malheureusement pas des équipements et des médicaments nécessaires pour apporter une assistance dans des situations critiques», reconnaît M.Hamida.

Selon lui, trois enfants palestiniens sont décédés récemment dans l'enclave faute d'avoir pu bénéficier de soins médicaux en Israël.

Lire aussi:

Israël pulvérise des herbicides pour détruire des cultures à Gaza
«Pas de paix au Proche-Orient tant que le problème palestinien ne sera pas résolu»
Le ministre israélien de la Défense propose une solution au conflit israélo-palestinien
Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
Tags:
Israël, Bande de Gaza, Ashraf al-Qudra, Allam Abu Hamda, soins, médecine, Palestiniens, hôpital
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook