Ecoutez Radio Sputnik
    La ville syrienne de Deraa

    Des groupes terroristes préparent une attaque chimique en Syrie (source diplomatique)

    © AFP 2019 Mohamad Abazeed
    International
    URL courte
    805120

    Des formations terroristes préparent une attaque chimique à Deraa semblable à celle organisée dans la province syrienne d'Idlib en mai dernier.

    Une attaque chimique semblable à celle organisée dans la province syrienne d'Idlib en mai dernier est en préparation dans la province de Deraa, a appris jeudi Sputnik de sources dignes de fois au sein du gouvernement et du commandement militaire syriens.

    Bachar el-Assad
    © Photo. Service de presse du président de la République arabe syrienne

    «Les terroristes ont l'intention d'actionner plusieurs charges explosives bourrées de substances toxiques dans une région de Deraa. La provocation ressemblera à l'attaque perpétrée dans la province d'Idlib début mai 2017», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

    L'attaque chimique est en préparation depuis plusieurs semaines.

    Des journalistes professionnels participeront à la couverture de celle-ci et «l'attaque chimique» sera diffusée par les médias d'opposition syriens et les réseaux sociaux, d'après la source.

    «L'objectif de cette provocation est de déclencher une intervention de la coalition dirigée par les Etats-Unis qui entraînera le renversement du gouvernement syrien actuel», a ajouté la source.

    La Russie a prévenu «le 29 juin le commandement militaire de la coalition internationale anti-Daech» qu'une provocation terroriste était en préparation dans la province de Deraa.

    Des militaires de haut rang et le département d'Etat américains ont récemment promis de prendre «des mesures catastrophiques» pour les autorités syriennes si le Président al-Assad utilisait des armes chimiques. Ces déclarations ont encouragé les terroristes à organiser cette provocation, d'après la source.

    La Maison-Blanche a déclaré lundi que le Président el-Assad préparait une attaque aux armes chimiques avant de menacer de lui faire payer un prix fort. Damas a rejeté ces accusations.

    La chaîne de télévision CNN, citant plusieurs sources anonymes, a annoncé que les États-Unis avaient déployé des navires et avions sur des positions d'attaque en vue de frapper une base aérienne en Syrie, mais qu'ils n'avaient pas l'intention de lancer d'opération.

    Les informations sur la préparation d'une nouvelle attaque chimique en Syrie arrivent à la veille du sommet du G20 qui aura lieu les 7 et 8 juillet à Hambourg, en Allemagne. La première rencontre des Présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Donald Trump, aura lieu en marge de cette rencontre.

    Lire aussi:

    L'armée syrienne déclare un cessez-le-feu de 48h à Deraa
    «La Russie peut prouver que l’attaque chimique à Idlib est une provocation»
    Attaque d’Idlib: des experts français décryptent les incohérences du rapport de Paris
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    attaque chimique, menace terroriste, provocation, Deraa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik