International
URL courte
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)
2173
S'abonner

Sur fond de crise que traversent les pays du Golfe, le chef du gouvernement émirati a consacré un petit poème à son voisin qatari, lâché depuis juin par l’Arabie saoudite et ses alliés…

Un message de paix envoyé en pleine crise? Alors que l'unité fragile des pays du Golfe est mise à l'épreuve, le Premier ministre des Émirats arabes unies, cheikh Mohammed Ben Rached Al-Maktoum, qui est également l'émir de Dubaï, a exprimé en vers l'espoir de pouvoir surmonter les désaccords avec Doha.

 

الدَّربْ واضحْ —-- —-- ولــكــلْ شَــــيٍّ لــــوُ تــفـكِّـرْ أوانـــي والـجِـدْ يــا أهــلْ الـجِـدْ هــذا أوانِــهْ وآحِـــسْ أنِّ الــوقـتْ يـكـفـي وحـــانِ والــشَّـرْ نـسـعـىَ كـلِّـنـا فــي دفـانـهْ ونـرجـعْ إلــىَ وحــدَةْ قـلـوبْ ومـعاني نـحـمي بـعـضنا دونْ حـقدْ وضـغانهْ مـــــنْ الـسـعـوديـهْ لــديــرةْ عــمـانـي مـــعْ دولـتـي لــي هـيـهْ لـلـعقدْ دانــهْ وبـحـريـنـنا ويَّــــا قــطـرْ وآل ثــانـي خـلـيـجْ واحـــدْ يـصـلحْ الــرَّبْ شـانـهْ وقــالـوا عَـرَبـنـا مـــنْ قـديـمْ الـزِّمـانِ قــبــلْ الــرِّمـايـهْ يــتـرسـونْ الـكـنـانهْ وتــأبَـىَ الــرِّمـاحْ الـعـالـياتْ الــلِّـدانِ أنْ تـنـكـسرْ مـتـجـمِّعهْ بــذاتْ خـانـهْ وإذا إتِّــفَـرَّقْ تـنـكـسرْ فـــي ثـوانـي ولا يــنـفَـعْ الــرِّمـحْ الـمِـكَـسَّرْ سـنـانـهْ لـــــوُ تــتــركـونْ الـمـرجـفـينْ بــمـكـانِ ونـحـنْ لـكُمْ أقـرَبْ مـنْ أهـلْ الـرِّطانهْ ومــا فـي الـمزايَدْ خـيرْ يـرجيهْ عـاني وكــلْ وقــت تـدري لـهْ صـلاتهْ وأذانِـهْ ومــاهــيــهْ بــالــقــوَّهْ ولا بــالأمــانـي ومـهـما إخـتـلفنا جـارنـا فــي أمـانـهْ نــاخـذْ ونـعـطـي وبـالـتِّـحاورْ يـبـاني الــحــقْ ظــاهـرْ مـايـبـا لـــهْ فـطـانـهْ والـــدَّربْ واضـــحْ مـنـهجهْ بـالـعياني والــبــابْ مــفـتـوحٍ ومــحــدَّدْ مـكـانـهْ ودربٍ إلــىَ الـرحـمنْ خـيـرْ وجـنـاني أحسَنْ منْ الشِّيطانْ وأهلْ الشِّطانِهْ وإنْ مـابـغـيـتـوا دربــنــا بـإمـتـنـاني فــكــلْ واحـــدْ لـــهْ طـريـجـهْ وشــانـهْ

Публикация от Mohammed bin Rashid Al Maktoum (@hhshkmohd) Июн 27 2017 в 8:19 PDT

 

«Nous retrouverons l'unité des cœurs et des idées et nous protégerons sans haine et sans rancune», a écrit le souverain de Dubaï dans une œuvre intitulée «La route est claire» et publiée sur Instagram.

Selon la chaîne qatarie Al-Jazeera, l'homme d'État, qui avait déjà eu l'occasion de faire preuve de ses talents de poète, a adopté un ton réconciliant et a mis en avant dans sa poésie l'unité des peuples arabes du Golfe persique.

Plus tôt, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte ont transmis au Qatar, avec lequel ils ont rompu leurs relations diplomatiques et économiques le 5 juin dernier, une liste de 13 requêtes présentées comme autant de conditions à une sortie de crise. Les quatre États réclament notamment que le Qatar rompe tout lien avec les Frères musulmans, Daech, Al-Qaïda, le Hezbollah et le Front Fatah al-Cham (ex-Front Al-Nosra) et exigent la fermeture de la base militaire turque au Qatar.

Le Qatar a, à son tour, a qualifié d'irréalistes les conditions posées par les pays arabes du Golfe pour résoudre la crise, et appelé à les revoir.

Dossier:
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)

Lire aussi:

Rejetant le diktat des pays arabes, le Qatar refuse de rompre avec l’Iran
Les Émirats arabes unis excluent la possibilité d’un scénario militaire contre le Qatar
L’ultimatum lancé au Qatar «pose un risque à l’Arabie saoudite»
La liste des départements classés en «zone rouge» s’allonge à nouveau
Tags:
Qatar, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook