Ecoutez Radio Sputnik
    APCE

    Moscou suspend ses cotisations au CE jusqu’au rétablissement de ses fonctions

    © AP Photo / Christian Lutz
    International
    URL courte
    16560

    Privée depuis deux ans du droit de vote au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), la Russie, qui figure parmi les principaux donateurs, a renoncé ce vendredi à financer l’organisation.

    Après avoir considérablement réduit ses cotisations, Moscou a pris la décision de les bloquer complètement. La Russie n'effectuera pas en 2017 de versement au Conseil de l'Europe (CE) jusqu'à ce que le mandat de sa délégation ne soit pleinement rétabli, a indiqué ce vendredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Comme l'indique le document, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé cette décision à Thorbjørn Jagland, secrétaire général du Conseil de l'Europe.

    La Russie fait partie des pays qui contribuent le plus au financement du Conseil de l'Europe avec l'Allemagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni ou encore la Turquie.

    Après la réunification de la Crimée avec la Russie en 2014, l'APCE a adopté une résolution condamnant les actions de Moscou. Début janvier 2015, l'APCE a privé la Russie de son droit de vote, laquelle a réagi en suspendant son activité au sein de cette structure.

    Lire aussi:

    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    L’APCE déclare sa défiance à son président après sa visite en Syrie
    La résolution de l’APCE illustre la profondeur de la crise entre la Turquie et l’UE
    Tags:
    Conseil de l'Europe, APCE, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik