Ecoutez Radio Sputnik
    Combattants de Boko Haram

    Des djihadistes de Boko Haram se cachent parmi les réfugiés

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    294

    Des combattants du groupe islamiste connu pour ces atrocités extrêmes ont été identifiés parmi 920 réfugiés revenus au Nigeria du Cameroun.

    Des membres de la secte islamiste Boko Haram ont été identifiés au Nigeria parmi des réfugiés en provenance du Cameroun, indique Ahmed Satomi, responsable de l'administration de l'État du Borno cité par l'AFP.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, au moins neuf combattants islamistes et une centaine de leurs complices ont été découverts «parmi 920 réfugiés nigérians revenus mercredi de Marwa, au Cameroun».

    «Ils ont été arrêtés pendant des vérifications par le personnel de sécurité à la ville-frontière de Banki», explique l'officiel.

    Depuis le début de l'année en cours, le groupe islamiste a lancé de nombreuses attaques contre la ville de Maiduguri, la capitale de l'État du Borno. Cette recrudescence des violences, ainsi que l'afflux de Nigérians de retour du Cameroun augmentent la pression sur les camps de déplacés déjà surchargés se trouvant dans le nord-est du Nigeria, constatent les Nations unies.

    La secte Boko Haram, qui mène une insurrection armée dans le nord-est du Nigeria depuis 2009, a perdu la plupart des territoires qu'elle contrôlait mais continue de perpétrer des attaques meurtrières au Nigeria et dans les pays voisins, dont le Niger, le Cameroun et le Tchad.

    Lire aussi:

    Conseil de l'Europe: non à l'amalgame entre migrants et terroristes
    Faux migrants, vrais terroristes: ils voulaient participer aux attentats de Paris
    Police allemande: des terroristes parmi les migrants arrivés dans le pays
    Tags:
    terrorisme, réfugiés, Boko Haram, Nigeria
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik