Ecoutez Radio Sputnik
    Witold Waszczykowski

    Varsovie à Kiev: cessez d’aduler un néonazi si vous voulez entrer dans l’UE

    © REUTERS / Kacper Pempel
    International
    URL courte
    8132

    Varsovie pourrait opposer son veto à l’adhésion éventuelle de l’Ukraine à l’Union européenne si Kiev continue de glorifier le nationaliste Stepan Bandera.

    Le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski a déclaré dans une interview accordée au média wPolityce que la Pologne s'opposerait à l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne si Kiev restait fidèle au culte du nationaliste Stepan Bandera.

    «À notre grand regret, la coopération économique (avec l'Ukraine, ndlr) ne se porte pas au mieux. Mais les questions historiques sont encore plus graves. Notre message est très net: vous n'entrerez pas dans l'Europe avec Bandera. Nous le disons de façon claire et nette. Nous ne répèterons pas les erreurs des années 1990 lorsqu'il y a eu certains problèmes dans nos relations avec l'Allemagne et la Lituanie. Je parle du statut de la minorité polonaise dans ces pays», a averti  Witold Waszczykowski.

    Selon lui, la Pologne exigera que l'Ukraine règle toutes les questions à cet égard «avant que Kiev n'arrive sur le seuil de l'Europe pour demander l'adhésion».

    En février dernier, une déclaration similaire a été faite par le président du parti au pouvoir Droit et justice, Jaroslaw Kaczynski.

    Lire aussi:

    À peine entré en vigueur, le régime sans visa UE-Ukraine mis à mal par la Pologne?
    Pour Berlin, l’Ukraine, qui tente de rejoindre l’UE, contrevient aux valeurs européennes
    L'UE va financer la propagande pro-européenne en Ukraine
    Tags:
    nationalisme, adhésion, Union européenne (UE), Droit et justice, Stepan Bandera, Jaroslaw Kaczynski, Witold Waszczykowski, Ukraine, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik