Ecoutez Radio Sputnik
    Omar Khadr, l'ancien prisonnier de Guantanamo

    Le Canada paiera 7 M EUR au plus jeune détenu de Guantanamo

    © AP Photo/ U.S. Department of Defense
    International
    URL courte
    7954710

    Le gouvernement canadien présentera des excuses et donnera des millions à un ancien prisonnier de Guantanamo Bay qui a plaidé coupable d'avoir tué un soldat américain en Afghanistan à l'âge de 15 ans. La Cour suprême du Canada a statué que le détenu avait été interrogé dans des «circonstances opprimantes».

    Les autorités canadiennes s'excuseront et verseront au plus jeune détenu de Guantanamo, Omar Khadr, une indemnité de 10,5 millions de dollars canadiens (7,1 millions d’euros) pour avoir été interrogé dans des «circonstances oppressives» au cours de la décennie qu'il a passée dans la célèbre prison.

    Omar Khadr, né au Canada, avait 15 ans lorsqu'il a été capturé par des militaires américains suite à un combat dans un abri d'Al-Qaïda en Afghanistan lors duquel un médecin des forces spéciales américaines, le sergent Christopher Speer, a été tué.

    M.Khadr, soupçonné d’avoir lancé la grenade qui a tué M.Speer, a été détenu à Guantanamo et a été ensuite accusé de crimes de guerre par une commission militaire.

    Il a finalement plaidé coupable en 2010, décision qui était le résultat de tortures, selon ses avocats, et a été condamné à huit ans en plus du temps qu'il avait déjà passé en détention. À l’époque adolescent, il a été interrogé en privation de sommeil, menacé de viol et a été maintenu dans des positions douloureuses.

    Il est retourné au Canada deux ans plus tard pour purger le reste de sa peine et a été libéré en mai 2015 en attendant un appel de son plaidoyer de culpabilité.

    Ses avocats ont déposé une plainte pour emprisonnement arbitraire contre le gouvernement canadien réclamant une indemnisation de 20 millions de dollars canadiens (13,5 millions d’euros). Ils ont affirmé que le gouvernement avait violé le droit international en ne protégeant pas un de ses citoyens et en conspirant avec les États-Unis pour torturer M.Khadr.

    Lire aussi:

    Un autre Anglais libéré de Guantanamo rejoint les terroristes en Syrie
    Trump signe un décret interdisant le transfert des détenus de Guantanamo
    Un ancien détenu de Guantanamo suspecté de recruter pour Daech en France
    Tags:
    tortures, détention, prisonniers, Omar Khadr, Guantanamo, États-Unis, Afghanistan, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik