Ecoutez Radio Sputnik
    L’éradication du terrorisme en Syrie est primordiale malgré l’élimination du chef de Daech

    L’éradication du terrorisme en Syrie est primordiale malgré l’élimination du chef de Daech

    © Sputnik . Андрей Стенин
    International
    URL courte
    1150

    L’éradication du terrorisme sur le territoire syrien reste l’objectif principal malgré la liquidation du chef de Daech Abou Bakr al-Baghdadi, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov ajoutant que Moscou espérait une unanimité de la communauté internationale à ce sujet.

    Pour le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov, l'élimination du chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, ne change rien à la mission principale en Syrie qui consiste en l'éradication de la menace terroriste dans ce pays, ravagé par un conflit intérieur.

    «C'est peut-être un aspect important mais la lutte antiterroriste ne s'arrête pas là. Et peu importe si le chef de Daech a été éliminé ou pas, l'objectif reste le même. C'est le déracinement de la menace terroriste», a-t-il déclaré aux journalistes lors d'un point de presse à Rome.

    Selon lui, la Russie reste ferme à ce sujet et Moscou compte sur le renforcement de la coopération et l'unanimité de la communauté internationale contre le terrorisme.

    Le ministère russe de la Défense a annoncé à la mi-juin que le chef de Daech, Abou Bakr Al-Baghdadi, et 300 autres terroristes avaient été tués le 28 mai dans une frappe de l'armée de l'air russe près de Raqqa.

    Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il avait proclamé la création d'un «califat islamique» au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui «obéir» depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

    Lire aussi:

    «Tout le monde occidental arme les terroristes en Syrie»
    Syrie: le contrôle des «zones de désescalade» prévu pour 3 mois reconductibles
    Attentat à Damas, «une tentative agonisante de saper» le règlement politique en Syrie
    Tags:
    menace terroriste, lutte antiterroriste, terrorisme, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Gennadi Gatilov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik