International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2017) (26)
809
S'abonner

Environ 300 combattants de Daech opèrent toujours dans la vieille ville de Mossoul, malgré les offensives de l’armée irakienne.

Un contingent de 300 militants de l'organisation terroriste Daech se trouverait encore sur le territoire de la vieille ville de Mossoul, relate l'agence Associated Press citant Sami al-Aridi, lieutenant général des forces spéciales irakiennes.

Il a précisé que la partie de la ville contrôlée par les terroristes s'était réduite jusqu'à 500 km2.

Auparavant, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a félicité l'armée irakienne pour leur grande victoire à Mossoul malgré le fait que les combats dans la vieille ville continuent toujours.

La situation reste tendue en Irak en raison des activités du groupe terroriste Daech qui contrôle une partie du territoire du pays. Les terroristes organisent des attaques et des attentats faisant des victimes parmi les civils. L'armée irakienne et la coalition internationale dirigée par les États-Unis mènent une opération militaire contre Daech à Mossoul depuis octobre 2016. Les militaires irakiens ont libéré la partie est de la ville avant de lancer une offensive dans la partie ouest de Mossoul en février dernier.

Le 18 juin 2017, l'armée irakienne a lancé l'assaut sur la vieille ville de Mossoul, toujours contrôlée par les djihadistes de Daech. Située sur la rive occidentale du Tigre, qui coupe la cité en deux, la vieille ville, dernier bastion du groupe terroriste à Mossoul, est un dédale de petites rues densément peuplées. L'avancée des blindés y est impossible et l'usage d'armes lourdes risque de mettre en péril la population civile.

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2017) (26)

Lire aussi:

Mossoul: l’armée élimine des combattant de Daech qui cherchaient à fuir la ville
L’armée US met en garde contre les tirs amis à Mossoul
L’armée irakienne reprend deux quartiers et un pont à Mossoul
Mossoul complètement libérée des terroristes
Tags:
offensive, terrorisme, Mossoul, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook