Ecoutez Radio Sputnik
    Des ruines en Syrie

    Un chef de l’ex-Front al-Nosra blessé dans une explosion

    © AP Photo/ Manu Brabo
    International
    URL courte
    3160

    Suite à l’explosion d’une mine non loin de la frontière entre le Liban et la Syrie, un commandant et quatre djihadistes du groupe extrémiste Front Fatah al-Cham, l’ex-Front al-Nosra, ont été blessés.

    Une puissante explosion a éclaté mercredi à l'est de la frontière libano-syrienne près de la ville libanaise d’Ersal. Selon la chaîne de télévision Al-Mayadeen un engin explosif a été installé sur le chemin d'une colonne de djihadistes. 

    L'un des commandant de groupes extrémiste Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Abou Khaled al-Telli. a été blessé dans une puissante explosion survenue mercredi à l'est de la frontière libano-syrienne près de la ville libanaise d’Ersal, informe la chaîne de télévision Al-Mayadeen.

    Selon les informations préliminaires, un engin explosif installé sur le chemin d'une colonne de djihadistes a également blessé quatre autres terroristes.

    Al-Telli est recherché par les autorités libanaises et syriennes. Il a dirigé une formation de terroristes du Front Fatah al-Cham dans les montagnes à 70 km de Damas.

    Le 30 juin, lors d'un raid dans deux camps de réfugiés syriens près d’Ersal, des militaires libanais ont arrêté 40 personnes. Tous sont soupçonnés d'appartenir à des groupes terroristes.

    Lire aussi:

    Des terroristes de Daech neutralisés au Liban
    Au moins deux Syriens tués dans une explosion au Liban
    Les réfugiés syriens au Liban sont prêts à rentrer chez eux pour reconstruire leur pays
    Tags:
    Liban, explosion, mine, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik