Ecoutez Radio Sputnik
    Trump menace la Corée du Nord d’une riposte «sévère»

    Trump menace la Corée du Nord d’une riposte «sévère»

    © REUTERS/ Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    62858

    Le Président américain Donald Trump a menacé Pyongyang de répondre d’une manière «sévère» au tir d’un missile balistique effectué par la Corée du Nord mardi 4 juillet.

    Réagissant à l'annonce du tir d'un missile balistique nord-coréen, le chef d'État américain Donald Trump a promis de donner une réponse «sévère» à Pyongyang.

    «J'appelle toutes les nations à affronter cette menace globale et à montrer publiquement à la Corée du Nord qu'il y a des conséquences à son très, très mauvais comportement», a déclaré M.Trump au cours d'une visite à Varsovie, cité par l'AFP, ajoutant que Washington pensait à des mesures «très sévères».

    La Corée du Nord a effectué mardi matin, à 9h40 heure locale, un nouveau tir de missile intercontinental en direction de la mer du Japon. Le missile à moyenne portée tiré depuis l'aéroport de Panghyon a parcouru 930 km, le vol a duré 40 minutes. Le missile s'est écrasé en mer du Japon et n'a pas causé de dommages.

    Tokyo a dénoncé une provocation et jugé inadmissibles les tirs de missiles à répétition réalisés par la Corée du Nord, qui représentent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu. La Corée du Sud, le Japon et la Chine ne toléreront pas de nouveaux tests de missiles nord-coréens, a estimé Donald Trump. Les États-Unis, soutenus par la France, s'apprêtent à déposer à l'Onu dans un futur proche un projet de résolution instaurant de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord tire un nouveau missile balistique
    Washington: Pyongyang a testé "un missile inédit"
    Bonne nuit, les petits: la TV nord-coréenne diffuse le tir du missile balistique
    Tags:
    tir, missiles, missiles balistiques, missiles intercontinentaux, sanctions, Donald Trump, Pyongyang, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik