International
URL courte
1120
S'abonner

Un député et un politologue libanais contactés par Sputnik parlent des moyens qui doivent selon eux permettre de régler le problème des réfugiés syriens dans le pays.

Depuis le début du conflit meurtrier en Syrie voisine, le Liban a accueilli plus de 1,5 million de réfugiés sur son sol, une situation délicate pour un pays qui manque de ressources pour venir en aide à tous les Syriens ayant fui la crise.

Pour le député du mouvement Al-Mustaqbal Muhammed Kabbani, le Liban doit discuter avec le gouvernement de Damas de la création de zones sécurisées sur le territoire syrien qui pourront accueillir les réfugiés.

«Cette opération doit être réalisée sous l'égide des Nations unies et en coordination entre les armées libanaise et syrienne. Nos militaires accompagneront les convois de réfugiés jusqu'à la frontière, où ils seront reçus par les Syriens qui les reconduiront vers de nouveaux endroits», explique M.Kabbani qui souligne que le problème des réfugiés syriens doit être «réglé le plus vite possible».

Pour sa part, le politologue George Alam déplore les divergences qui existent entre les hommes politiques libanais et empêchent le règlement de la crise des réfugiés.

«Il n'y a pas de consensus au sein du gouvernement libanais sur la question des négociations avec le gouvernement syrien. Si le Hezbollah entame des discussions avec Damas, cette initiative sera bloquée par le mouvement Al-Mustaqbal étroitement lié à l'Arabie saoudite. Ainsi le problème ne sera pas résolu», estime M.Alam.

Auparavant, le secrétaire général adjoint du Hezbollah Naim Kasem a invité le gouvernement libanais à conjuguer les efforts avec Damas afin de faciliter le retour des réfugiés syriens dans leur pays d'origine.

Lire aussi:

Réfugiés syriens: poursuivre l'aide humanitaire au Liban (Moscou)
Les réfugiés syriens au Liban sont prêts à rentrer chez eux pour reconstruire leur pays
Le Liban face à l'afflux des réfugiés syriens
Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Tags:
crise syrienne, réfugiés, George Alam, Muhammed Kabbani, Liban, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook