International
URL courte
9115
S'abonner

Au moins 10 soldats égyptiens ont trouvé la mort suite à une attaque meurtrière perpetrée vendredi matin, au nord de la péninsule du Sinaï.

Une attaque à la voiture piégée perpétrée vendredi matin au nord de la péninsule du Sinaï a fait au moins 10 morts parmi les soldats égyptiens, y compris un lieutenant-colonel des Forces spéciales, relate la chaîne Sky News Arabia, se référant à des sources au sein des services de sécurité. 

D'après la chaîne, les militaires ont été attaqués dans le quartier El-Baras de la ville de Rafah, non loin de la bande de Gaza. 

L'armée égyptienne a de son côté affirmé avoir tué 40 assaillants lors des affrontements avec des combattants extrémistes dans la région où sévit la branche égyptienne du groupe Daech.

Pour rappel, les autorités égyptiennes luttent principalement contre les combattants de Daech, mais, ces derniers mois, un autre groupuscule, Hasam, a revendiqué des assassinats et des attentats au Caire et dans le delta du Nil, notamment contre la police.

Le 18 juin, un policier a été tué et quatre autres ont été blessés dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule sur une autoroute de la banlieue sud du Caire, une attaque également revendiquée par Hasam.

Lire aussi:

Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook