International
URL courte
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)
290
S'abonner

Venus à Hambourg de toute l’Europe à l’occasion du G20, les opposants au néo-libéralisme ont du mal à trouver un toit pour passer la nuit. Afin d’y remédier, le FC St. Pauli leur a offert 200 couchages, a annoncé à Sputnik le porte-parole de ce club de football, Christoph Pieper.

Pour pallier au démantèlement des campements des manifestants anti-G20 à Hambourg après l'interdiction, confirmée par la justice, de les héberger à Entenwerder, la direction du club de football Sankt Pauli a annoncé jeudi matin être prête à accueillir sur le territoire du stade jusqu'à 200 personnes, a déclaré à Sputnik Christoph Pieper, porte-parole du club.

​«Ces derniers jours, nous avons reçu de multiples demandes d'accès à notre stade, les militants anti-G20 étant en difficulté pour trouver un toit pour passer la nuit. Fidèles à notre position, selon laquelle le droit d'exprimer ses propres convictions figure parmi les valeurs fondamentales de tout individu, nous sommes prêts à donner à ces gens la possibilité de se reposer, en y passant la nuit», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Les leaders du G20 sont arrivés à Hambourg
© REUTERS / Kai Pfaffenbach

Et d'expliquer qu'à la différence d'autres territoires, le stade était un bien privé, et le FC St. Pauli était en droit d'en disposer comme bon lui semblait.

Selon M.Pieper, l'ouverture des portes du stade aux manifestants anti-G20 est une sorte de déclaration politique, une action qui est tout à fait conforme à la philosophie du club.

«La participation à des manifestations est un droit important que l'on doit défendre. Comme cela correspond pleinement à nos propres valeurs, nous ne faisons en fait que ce que la droiture nous dicte comme étant parfaitement évident», a conclu le porte-parole.

La presse locale constate qu'à Hambourg, la société civile conteste somme toute le néo-libéralisme, et les habitants de la deuxième ville d'Allemagne sont nombreux à ouvrir leur porte ou à proposer une place dans leur jardin afin que les manifestants anti-G20 puissent y passer la nuit.

Des affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants anti-G20 qui se poursuivent depuis jeudi à Hambourg ont déjà fait 159 blessés parmi les policiers. Selon un nouveau bilan, environ 45 manifestants ont été interpellés. Quelques 20.000 policiers venus de toute l'Allemagne ont été déployés dans cette cité portuaire à l'occasion du sommet, afin de faire face aux risques d'attentats et de débordements.

Dossier:
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)

Lire aussi:

Manifestations anti G20: Melania Trump bloquée dans une résidence de Hambourg
Le G20 à Hambourg bat son plein: les manifestants ont recours aux cocktails Molotov
«Bienvenu en enfer»: les opposants au G20 sont prêts à accueillir le sommet
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
protestations, agence, club, manifestation, FC St. Pauli, G20, Sputnik, Christoph Pieper, Allemagne, Hambourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik