International
URL courte
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)
0 111
S'abonner

Ce vendredi à Hambourg, les chefs d'État et de gouvernement des principales économies de la planète se sont réunis afin de débattre de l’actualité brûlante. Alors que la première journée du G20 tire à sa fin, nous vous proposons de revenir sur les événements clés qui l’ont émaillée.

À l'issue de la première journée du G20 à Hambourg, Sputnik vous présente un tour d'horizon des entrevues et des décisions d'importance qui ont toutes les chances de changer le cours de l'histoire.

La première rencontre Poutine-Trump

La toute première entrevue entre Vladimir Poutine et Donald Trump était sans doute l'événement le plus attendu du sommet. Elle a duré près de 2h15. Les deux dirigeants ont discuté la situation en Syrie et en Ukraine ou encore la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité.

«J'ai eu un très long entretien avec le Président des États-Unis. Plusieurs questions avaient trait à l'Ukraine, à la Syrie et à d'autres problèmes, mais nous avons aussi discuté des relations bilatérales. Nous sommes revenus sur les questions de la lutte antiterroriste et de la cybersécurité», a déclaré Vladimir Poutine lors de sa rencontre avec le Premier-ministre japonais Shinzō Abe.

Les USA se retirent de l'accord de Paris

Au sein du sommet, où le gouvernement américain est opposé à ses dix-neuf partenaires sur les accords de Paris, la tension est montée au fil des propositions énoncées dans le communiqué final.

«Nous prenons note de la décision des États-Unis de se retirer de l'accord de Paris» sur le climat, rapporte un texte que l'AFP s'est procuré. Et d'ajouter que pour les dirigeants des autres pays l'accord de lutte contre le réchauffement climatique était «irréversible».

Le programme nucléaire de la Corée du Nord

En vue de contenir le gouvernement nord-coréen et de réagir à toute attaque émanant de Pyongyang, le Président américain Donald Trump, le Premier-ministre du Japon Shinzō Abe et le dirigeant de la Corée du Sud Moon Jae-in sont convenus de poursuivre leur coopération et de renforcer leur alliance trilatérale.
Vladimir Poutine s'est également prononcé au sujet du programme nucléaire de la Corée du Nord en soulignant qu'il constituait un problème épineux, mais qu'il était essentiel de garder son calme.

«Le programme nucléaire nord-coréen est une question brûlante, mais il ne faut pas perdre son sang-froid et agir avec pragmatisme et très soigneusement», a fait savoir le Président russe.

En Allemagne, la ville de Hambourg accueille, du 7 au 8 juillet 2017, le forum du G20. Créé en 2008 pour faire face à la crise financière, il réunit aujourd'hui les principaux pays industrialisés et émergents de la planète pour discuter les grands sujets économiques du monde.

Dossier:
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)

Lire aussi:

Le G20 de Hambourg, symbole d’un monde fracturé?
À Hambourg, le club de football Sankt Pauli ouvre ses portes aux manifestants anti-G20
Manifestations anti G20: Melania Trump bloquée dans une résidence de Hambourg
Tags:
rencontre, sommet du G20 en Allemagne (2017), Donald Trump, Vladimir Poutine, Hambourg, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook