International
URL courte
23227
S'abonner

Pour certains sénateurs républicains US, tout prétexte est bon pour imposer des sanctions contre la Russie.

Le président du comité pour les Affaires étrangères de la Chambre des représentants du Sénat américain Ed Royce a soumis un projet de loi visant à imposer des sanctions contre la Russie pour sa «violation» du Traité sur la suppression des missiles de moyenne et de courte portée, annonce l'agence Reuters.

«Le récent déploiement [par la Russie] de missiles interdits dotés d'ogives nucléaires représente une menace sérieuse pour les intérêts américains dans le domaine de la sécurité nationale», a déclaré le sénateur cité par l'agence.

Le projet de loi représente un amendement à la loi sur la défense nationale.

Auparavant, un groupe de sénateurs faisant partie du Comité pour les forces armées américaines a accusé la Russie de prétendument violer le Traité. Fin juin, les sénateurs ont soumis un projet de loi sur l'endiguement militaire de la Russie.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré à maintes reprises que Moscou n'avait jamais violé le Traité et que les accusations portées dans à cet égard étaient non fondées.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également souligné qu'à son tour, la Russie avait des questions à poser aux États-Unis concernant certaines «libertés» prises lors du respect des clauses du Traité.

Lire aussi:

Des géants pétroliers US redoutent un durcissement de sanctions antirusses
Prolongation des sanctions antirusses: «Une minorité agressive mène la danse»
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Tags:
sanctions antirusses, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook