International
URL courte
211192
S'abonner

L'avion de Poutine, en route vers Hambourg, a dû faire un crochet de 500 km pour des raisons de sécurité, assure l'agence Reuters. Le Kremlin refuse de son côté de commenter les informations évoquant les mesures de sécurité.

L'avion à bord duquel le Président Vladimir Poutine se rendait au sommet du G20 à Hambourg a fait un crochet de 500 km afin de ne pas survoler les pays de l'Otan, annonce l'agence Reuters se référant au portail FlightRadar 24.

Selon l'agence, le portail montre l'itinéraire de l'avion Il-96 immatriculé RA-96022. Les images de l'arrivée de Poutine à l'aéroport de Hambourg montrent que le président russe descend de cet avion.

Selon Reuters, la raison pour laquelle l'avion présidentiel a suivi un itinéraire plus prolongé n'était pas claire.

Interrogé par les journalistes, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a refusé de commenter l'itinéraire de l'avion, cette question relevant de la sécurité du chef de l'État russe.

«Je laisse sans commentaires votre question car toutes les questions relatives aux déplacements du Président concernent directement sa sécurité», a indiqué le porte-parole.

«La sécurité du Président est assurée au niveau adéquat, les services ad hoc prenant des mesures appropriées», a-t-il souligné.

Lire aussi:

La Bolivie prête à acheter un avion présidentiel russe
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Tags:
avion présidentiel, Vladimir Poutine, Hambourg, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook