International
URL courte
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)
436
S'abonner

Préoccupés par le programme nucléaire de Pyongyang, les dirigeants américain et japonais se sont tombés d'accord pour redoubler leurs efforts en vue de donner une réponse adéquate aux actions menaçantes de la Corée du Nord.

Le Président américain Donald Trump et le Premier-ministre japonais Shinzo Abe ont discuté ce samedi la situation autour de la Corée du Nord en marge du sommet du G20 à Hambourg et ont appelé la communauté internationale à donner une réponse forte au programme nucléaire de Pyongyang.

«Le Président Trump et le Premier-ministre Abe ont déclaré que la communauté internationale devait donner une réponse rapide et décisive aux lancements de missiles balistiques et au programme de développement des armes nucléaires nord-coréens», indique un communiqué publié à l'issue de la rencontre entre les deux dirigeants.

Trump et Abe ont également condamné le lancement d'un missile balistique effectué par Pyongyang mardi 4 juillet et ont exprimé leur volonté d'inciter tous les pays à «redoubler d'efforts pour montrer à la Corée du Nord que ses actions menaçantes et illégales ne resteront pas sans réponse».

«Le Président Trump a confirmé l'engagement irrévocable des États-Unis de protéger le Japon et la République de Corée de toutes les attaques et a rappelé que les Washington était prêt à utiliser pour cela tout l'éventail de possibilités qu'il a à sa disposition», précise le document.

La Corée du Nord a effectué mardi matin, à 9h40 heure locale, un nouveau tir de missile intercontinental en direction de la mer du Japon. Le missile à moyenne portée tiré depuis l'aéroport de Panghyon a parcouru 930 km, le vol a duré 40 minutes. Le missile s'est écrasé en mer du Japon et n'a pas causé de dommages.

Tokyo a dénoncé une provocation et jugé inadmissibles les tirs de missiles à répétition réalisés par la Corée du Nord, qui représentent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu. La Corée du Sud, le Japon et la Chine ne toléreront pas de nouveaux tests de missiles nord-coréens, a estimé Donald Trump. Les États-Unis, soutenus par la France, s'apprêtent à déposer à l'Onu dans un futur proche un projet de résolution instaurant de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

 

Dossier:
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)

Lire aussi:

En pleine tension avec Pyongyang, les USA comptent tester le THAAD
L’«activité balistique» de Pyongyang bientôt dans le viseur des satellites US
La France appelle à un renforcement des sanctions de l'Onu contre Pyongyang
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
Shinzo Abe, Donald Trump, Japon, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook