Ecoutez Radio Sputnik
    US President Donald Trump says something to reporters as he departs for travel to Poland and the upcoming G-20 summit in Germany, from the South Lawn of the White House in Washington, US, July 5, 2017.

    Trump: il est temps de travailler de façon «constructive» avec la Russie

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    Première rencontre Poutine-Trump (juillet 2017) (35)
    15532
    S'abonner

    Dans une série de tweets, le chef de la Maison-Blanche a évoqué les sujets abordés lors de son premier tête-à-tête avec Vladimir Poutine à Hambourg et s’est dit prêt à poursuivre le dialogue avec Moscou.

    La présumée ingérence russe, la Syrie ainsi que la possibilité d'un travail «constructif» avec Moscou… Deux jours après son premier rendez-vous avec le Président russe, Donald Trump a commenté dans une série de tweets les négociations entre les deux chefs d'États.

    «J'ai à deux reprises fermement interrogé le Président Poutine au sujet de l'ingérence russe dans nos élections. Il a catégoriquement nié. J'ai déjà exprimé mon opinion…», a tweeté le chef d'État américain.

    Mais outre la présumée ingérence, sujet auquel, à en croire le New York Times, 40 minutes ont été consacrées, les deux Présidents ont abordé la Syrie. Rappelons par ailleurs qu'à l'issue des négociations, MM. Trump et Poutine ont annoncé une trêve dans le sud du pays.

    Ce dimanche, le Président américain a également salué dans un tweet cette démarche, appelant à poursuivre le travail commun avec Moscou.

    «Nous avons négocié un cessez-le-feu dans certaines parties de la Syrie qui sauvera des vies. Il est temps d'avancer et de travailler de façon constructive avec la Russie!», a-t-il écrit.

    Le cessez-le-feu qui est entré en vigueur ce dimanche à midi vise à mettre un terme aux affrontements dans la province de Deraa, frontalière de la Jordanie et celle de Kouneitra, qui longe le plateau du Golan occupé par Israël.

    Dossier:
    Première rencontre Poutine-Trump (juillet 2017) (35)

    Lire aussi:

    Le fils de Trump aurait vu une avocate russe avant l'élection de 2016
    Rencontre Trump-Poutine, vue par le NYT: 40 minutes sur l’«ingérence» russe
    G20: contrairement à Obama, Trump, lui, «n’a pas comparé la Russie avec Ebola»
    Tags:
    sommet du G20 en Allemagne (2017), Vladimir Poutine, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik