International
URL courte
4192
S'abonner

Le Parti républicain du peuple (CHP), principale force d'opposition en Turquie, a réuni plusieurs centaines de milliers de personnes à Istanbul pour terminer sa «marche pour la justice».

Ce dimanche, des centaines de milliers de manifestants sont sortis dans les rues d'Istanbul pour participer à la «marche pour la justice», organisée par le Parti républicain du peuple (CHP) et partie d'Ankara le 15 juin afin de protester contre la détention d'un député de ce parti, condamné à 25 ans de prison pour «espionnage».

​«Nous briserons les murs de la peur. Le dernier jour de notre marche est un nouveau départ», a déclaré à la foule Kemal Kilicdaroglu, député et président général du CHP, au terme de 25 jours de marche.

​Selon le CHP, plus de deux millions de personnes étaient réunies dimanche soir, mais ces chiffres ne pouvaient être vérifiés dans l'immédiat.

​Enis Berberoglu, député du CPH, a été condamné à 25 ans de prison pour «espionnage» par un tribunal d'Istanbul. Il a été reconnu coupable d'avoir fourni au quotidien d'opposition Cumhuriyet une vidéo qui semble montrer l'interception, en janvier 2014 à la frontière syrienne, de camions appartenant aux services secrets turcs (MIT) et transportant des armes en Syrie. Les autorités avaient alors affirmé que le convoi intercepté contenait «une aide logistique et humanitaire» aux Turkmènes syriens.

Lire aussi:

Enquête sur la tentative de coup d’État en Turquie: la première sentence prononcée
S’agit-il de violations des droits de l’homme ou de mesures de précaution en Turquie?
Astana: la Turquie prône une participation plus active des USA et de la Jordanie
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Tags:
manifestation, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook