Ecoutez Radio Sputnik
    Les autorités du Monténégro craignent un référendum sur l’adhésion à l’Otan

    Les Monténégrins ne veulent toujours pas de l’Otan, mais ils y sont déjà

    © AFP 2017 Savo Prelevic
    International
    URL courte
    20684151

    Selon les résultats d’un récent sondage, réalisé après l’adhésion du Monténégro à l’Otan, la majorité des Monténégrins sont toujours opposés à l’intégration euro-atlantique, ce qui fait de ce pays un membre unique en son genre au sein de l’Alliance. L’analyste militaire Miroslav Lazanski commente la situation pour Sputnik.

    Le 5 juin dernier, lors d'une cérémonie à Bruxelles, le Monténégro est officiellement devenu le 29e membre de l'Otan, mais, d'après un sondage du Centre national de la démocratie et des droits de l'homme, 39,8% des Monténégrins sont toujours opposés à la participation du pays à l'Alliance, alors que 38,7% des sondés y sont favorables.

    L'analyste militaire Miroslav Lazanski a déclaré à Sputnik qu'il doutait de l'objectivité de ces résultats, car les adversaires de l'adhésion à l'Otan ont toujours été beaucoup plus nombreux.

    «Et même parmi ceux qui y sont favorables, la majorité est toujours intervenue pour que cette question soit tranchée par référendum et non par les autorités. 80% des Monténégrins prônent un référendum, et, à mon avis, 60 à 70% sont opposés à l'adhésion à l'Alliance. Quant aux résultats du sondage évoqué, je n'y accorde pas de crédit», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

    Absorbant dans ses rangs de nouveaux membres qui n'ont, du point de vue historique, aucun lien avec l'Otan, l'Alliance cherche sans doute à poursuivre sa politique d'élargissement vers l'Est et à augmenter sa présence dans les Balkans. Selon Moscou, l'intégration du Monténégro dans l'Alliance nuira à la stabilité des Balkans et du continent européen.

    Lire aussi:

    Monténégro dans l'Otan: «La menace n'est pas militaire, mais politique»
    "Le Monténégro sera le premier à quitter l'Otan"
    «Le gouvernement du Monténégro avec l’Otan, son peuple avec la Russie»
    Tags:
    adhésion, référendum, OTAN, Sputnik, Miroslav Lazanski, Monténégro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik