International
URL courte
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)
7390
S'abonner

Une source au sein des forces de sécurité irakiennes a annoncé à Sputnik que la ville de Mossoul avait été complètement nettoyée des terroristes de Daech.

Dimanche 9 juillet, le commandant adjoint de l'unité de lutte antiterroriste, le lieutenant-général Abdel Wahab al Saidi, a hissé le drapeau irakien au-dessus du dernier repaire des terroristes dans la vieille ville de Mossoul, ce qui signifie la complète libération de la rive occidentale du Tigre, a expliqué à Sputnik une source au sein des forces de sécurité irakiennes.

Un autre interlocuteur de l'agence, le chef de la police fédérale irakienne Raid Jaudat a indiqué que le total des terroristes tués depuis le lancement de l'opération de libération de Mossoul s'élevait à 2.044 personnes, dont 58 snipers.

«Par ailleurs, 85 voitures, y compris 20 véhicules piégés, et 24 motos ont été détruites. En outre, cinq tours de liaison et huit tunnels souterrains ont été anéantis», a précisé le général.

Le 8 juillet, lors de l'opération de déminage des quartiers libérés de Mossoul, la police fédérale irakienne a débarrassé de tout explosif huit immeubles d'habitation, détruit 71 ceintures-kamikazes et désamorcé 252 bombes.

«185 lance-roquettes ont été découverts», a ajouté M.Jaudat.

L'offensive de l'armée irakienne visant à éliminer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, a été lancée en octobre 2016. Les troupes gouvernementales sont appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

Le 18 juin 2017, l'armée irakienne a lancé l'assaut sur la vieille ville de Mossoul, qui était contrôlée par les djihadistes de Daech. Située sur la rive occidentale du Tigre, qui coupe la cité en deux, la vieille ville, qui était le dernier bastion du groupe terroriste à Mossoul, est un dédale de petites rues densément peuplées. L'avancée des blindés y était impossible et l'usage d'armes lourdes risquait de mettre en péril la population civile.

Dossier:
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)

Lire aussi:

Proclamation de la victoire de l'armée irakienne à Mossoul: «Une question d'heures»
La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
Mossoul: l’armée élimine des combattant de Daech qui cherchaient à fuir la ville
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
général, ville, terrorisme, libération, offensive de Mossoul, Etat islamique, Sputnik, Raid Shakir Jaudat, Abdel Wahab al Saidi, Ninive, Tigre, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook