International
URL courte
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)
1448
S'abonner

Donald Trump ne trouve rien de surprenant au fait que sa fille Ivanka siège à la table des négociations de haut-niveau. À l’instar d’Angela Merkel qui a félicité la participation d’Ivanka Trump aux pourparlers avec les dirigeants internationaux dans le cadre du sommet du G20, le Président américain a commenté cette initiative de sa fille.

Suite à la participation d'Ivanka Trump aux négociations avec les chefs d'État et de gouvernement durant le sommet du G20 à Hambourg, le Président américain a déclaré, sur son compte Twitter, que cette pratique de sa fille était habituelle.

«Quand j'ai quitté la salle de conférence pour des réunions de courte durée avec le Japon et avec d'autres pays, j'ai demandé à Ivanka de siéger. C'est une pratique standard. Angela Merkel est d'accord!»

Auparavant, la chancelière allemande, Angela Merkel, citée par l'agence Bloomberg, avait déclaré que la fille du Président américain avait le droit d'occuper le siège de son père à la table des négociations des dirigeants des pays du G20 parce qu'elle «était membre à part entière de la délégation américaine et toutes les délégations agissent de la sorte».

Un porte-parole de la Maison-Blanche a annoncé qu'Ivanka Trump avait pris pour un certain temps le siège de son père à la table des négociations des dirigeants des pays du G20, le Président américain ayant dû s'absenter pour des entretiens bilatéraux.

Les membres de la famille du chef d'État ne participent pas habituellement aux négociations à huis-clos, pourtant, depuis le début de la présidence de Donald Trump, Ivanka est toujours présente aux rencontres de son père avec les chefs d'État.

Dossier:
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)

Lire aussi:

Ivanka Trump remplace son père à la table du G20
À Hambourg, Trump avoue avoir compliqué la vie de sa fille Ivanka
Donald Trump a des «instincts politiques phénoménaux», assure sa fille Ivanka
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
négociations, sommet du G20 en Allemagne (2017), Angela Merkel, Donald Trump, Ivanka Trump, États-Unis, Hambourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook