Ecoutez Radio Sputnik
    Aleksandar Vucic

    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie

    © Sputnik . Aleksandar Milacic
    International
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (93)
    1262

    Afin d’assurer la sécurité énergétique de la Serbie, son Président Aleksandar Vucic compte fortement sur le fait que le tracé de la deuxième conduite Turkish Stream passe par son pays.

    La Serbie souhaite vivement que l'un de deux gazoducs, dont la construction est prévue dans le cadre du projet Turkish Stream, traverse le territoire du pays ainsi que celui des pays des Balkans, a annoncé le Président serbe Aleksandar Vucic lors du 22e Congrès mondial du pétrole (WPC) qui se déroule à Istanbul.

    «Compte tenu du fait que Turkish Stream est en construction, la Serbie espère signer un accord selon lequel un pipeline passera par le territoire serbe et celui des pays des Balkans occidentaux», a souligné M.Vucic.

    Et de préciser qu'une telle option était dans les intérêts de la Serbie et d'autres pays de la région. D'après lui, Belgrade veut apporter une contribution à l'assurance de la sécurité énergétique et «attend une réponse de nos collègues européens».

    Le Président serbe a également qualifié la position de son pays de géostratégique, puisque il est possible de l'utiliser pour faire transiter des ressources énergétiques.

    La Russie et la Turquie ont décidé de construire le gazoduc Turkish Stream suite à la décision russe d'abandonner le projet South Stream provoquée par la position hostile de l'Union européenne. L'accord prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de m3 chacune. Le gazoduc Turkish Stream doit relier la Russie à la partie européenne de la Turquie et à la frontière grecque par le fond de la mer Noire.

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (93)

    Lire aussi:

    Turkish Stream: la Russie et la Hongrie signent
    Poutine et Erdogan parlent Syrie et Turkish Stream
    Turkish Stream: y aura-t-il de la place pour la Serbie?
    Tags:
    pipeline, Aleksandar Vucic, Belgrade, Russie, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik