Ecoutez Radio Sputnik
    Ex-employé de la CIA sur l’affaire de Trump Jr.: «ils font d’une mouche un éléphant»

    Ex-employé de la CIA sur l’affaire de Trump Jr.: «ils font d’une mouche un éléphant»

    © AFP 2019 JIM WATSON
    International
    URL courte
    4171
    S'abonner

    «Ils font d’une mouche un éléphant», c’est ainsi qu’un ex-employé de la CIA a qualifié la polémique médiatique autour de la rencontre du fils du Président élu Donald Trump avec l’avocate russe Natalia Vesselnitskaya en juin 2016, lors de la campagne électorale aux États-Unis.

    Commentant le scandale autour de la rencontre du fils aîné de Donald Trump avec l'avocate russe Natalia Vesselnitskaya en juin 2016, Herbert Meyer, ancien assistant spécial du directeur de la CIA sous la présidence de Ronald Reagan, a déclaré que cette affaire ne valait pas la tête d'une épingle.

    «Je pense que dans cette affaire, tout le monde [les médias, ndlr] fait d'une mouche un éléphant», a-t-il déclaré dans une interview à la radio lettonienne Baltkom.

    Selon lui, Donald Trump est un homme politique sans expérience ce qui le fait commettre des erreurs qui auraient été évitées par ses collègues plus expérimentés tandis que ses adversaires s'en servent pour l'attaquer.

    «Le problème c'est que Donald Trump n'avait pas et n'a toujours pas assez d'expérience politique. D'ailleurs, c'est cela qui a attiré ses électeurs lors des élections présidentielles en 2016. Il ne ressemble pas du tout à un homme politique classique de Washington», a-t-il expliqué rajoutant que les erreurs commises, c'était «le prix à payer» pour faire de la politique.

    «Peut-être que c'était une erreur de faire cette rencontre et alors? Ils [les médias, ndlr] attaquent Donald Trump à chaque prétexte», a-t-il poursuivi son argumentation.

    D'ailleurs, M.Meyer estime que les médias devraient prêter plus d'attention aux histoires qui avaient fait bien plus de bruit comme, notamment, le marché conclu par le couple Clinton.

    «Les Clinton avaient mis dans leurs poches des millions de dollars des Russes. Hillary et Bill ont donné 20% de l'uranium américain aux corporations russes, c'est un énorme scandale! Tandis que M.Trump n'a fait qu'une rencontre qui n'avait pas duré plus de 20 minutes dans l'espoir d'obtenir une information utile. Est-ce qu'on n'avait jamais fait la même chose? Retenez bien que si vous soutenez des hommes politiques sans expérience, ils feront certainement des erreurs», a conclu Herbert Meyer.

    Auparavant, le journal New York Times a annoncé qu'en 2016 l'avocate russe Natalia Vesselnitskaïa, soupçonnée d'avoir des «liens avec le Kremlin», avait rencontré Donald Trump Jr. en affirmant qu'elle avait des documents compromettants sur l'ex-candidate au poste présidentiel Hillary Clinton.

    Le fils du Président a confirmé cette rencontre dans un communiqué, et expliqué qu'il s'agissait d'une «courte réunion de présentation» portant principalement sur un programme d'adoption russo-américain auquel Moscou a mis fin. Selon lui, «les matériaux compromettants» ont été utilisés uniquement comme prétexte pour cette rencontre et il s'est très vite avéré que Mme Vesselnitskaïa «n'avait pas d'information importante».

    Lundi, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré que le Kremlin ne possédait aucune information sur une quelconque avocate russe qui aurait promis à Donald Trump Jr. de lui livrer des preuves compromettantes sur Hillary Clinton.

    Rappelons qu'en janvier, avant l'investiture de Donald Trump, les médias américains ont annoncé que les agences de renseignement du pays enquêtaient sur des liens présumés entre des membres de son équipe et le Kremlin.

    Les autorités russes et américaines ont nié à plusieurs reprises avoir des liens politiques ou d'affaires entre elles.

    Lire aussi:

    Trump-fils parle à une avocate russe: l'hystérie médiatique «frise le délire»
    Rencontre Trump Jr-avocate russe: le Président applaudit son fils «ouvert et innocent»
    Le fils de Trump aurait vu une avocate russe avant l'élection de 2016
    Tags:
    avocat, presse, rencontre, politique, scandale, médias, Donald Trump Jr, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik