Ecoutez Radio Sputnik
    Londres dévoile des sources de financement des organisations islamistes au Royaume-Uni

    Londres dévoile des sources de financement des organisations islamistes au Royaume-Uni

    © AP Photo / Matt Dunham
    International
    URL courte
    138
    S'abonner

    Des personnes privées au Royaume-Uni transfèrent des centaines de milliers de livres sterling par an aux organisations islamistes extrémistes opérant dans le pays. Cette déclaration a été faite par la secrétaire d'État à l'Intérieur, Amber Rudd, à partir d’un rapport sur les sources de financement de l’extrémisme.

    Selon un rapport du Bureau de l'Intérieur du Royaume-Uni, les organisations islamistes dans le pays sont financées par des résidents privées, a indiqué la secrétaire d'État à l'Intérieur, Amber Rudd. Selon elle, les personnes qui transfèrent l'argent ne sauraient souvent pas au courant ou ne soutiendraient pas l'intégralité du programme d'une organisation. Il est à noter que le rapport n'a pas été présenté dans sa totalité «pour des raisons de sécurité nationale» et car il contient «une grande quantité de renseignements personnels».

    «La principale source de soutien de ces organisations islamistes extrémistes au Royaume-Uni sont de petits dons publics anonymes, dont la majorité proviennent de personnes qui résident au Royaume-Uni. Dans certains cas, ces organisations reçoivent des centaines de milliers de livres sterling par an et c'est leur principale source de revenus», selon un communiqué gouvernemental de Mme Rudd préparé pour le Parlement.

    Selon la ministre, de nombreuses organisations de ce genre se présentent comme des fondations caritatives pour acquérir la confiance des gens ainsi que pour mieux réguler des flux monétaires. Elle a ajouté qu'il fallait mieux contrôler ces organisations. Par ailleurs, les sources étrangères de financement de ces organisations ne jouent pas un rôle important.

    «Pour un certain nombre d'organisations liées à l'extrémisme, le financement étranger est une source importante de revenus, cependant, pour la grande majorité des groupes extrémistes au Royaume-Uni, les financements d'outre-mer ne sont pas une source importante de revenus», indique la déclaration de Mme Rudd.

    Selon elle, le Bureau de l'Intérieur prévoit à cet égard d'élargir la coopération avec la Commission de bienfaisance qui réglemente les activités des associations au Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Le tournoi de Wimbledon était dans la mire de Daech
    Attentat de Londres: l'un des terroristes figurait dans un documentaire sur l'extrémisme
    Libye: L’attentat à Manchester était planifié depuis des mois
    Tags:
    financement, islamistes, rapport, Bureau de l'Intérieur britannique (Home Office), Amber Rudd, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik