Ecoutez Radio Sputnik
    WikiLeaks

    WikiLeaks: la CIA capable de jouer avec les SMS sur Android

    © AP Photo / Patrick Semansky, File
    International
    URL courte
    0 216
    S'abonner

    La CIA peut intercepter et rediriger des SMS sur Android. C’est la dernière révélation de Wikileaks, et elle fait froid dans le dos.

    L’organisation lanceuse d’alerte WikiLeaks a publié un nouveau document confidentiel de la CIA dans le cadre de Vault 7 et qui concerne un projet du renseignement américain ayant pour but d’intercepter et de rediriger des messages SMS sur le système d'exploitation Android.

    La publication comprend un document de 12 pages intitulé «Un guide de l'utilisateur de Highrise 2.0» crédité au Centre d'opérations d'information de la CIA. Le Highrise est décrit dans le document comme une application pour les smartphones fonctionnant sous le système d'exploitation Android des versions de 4.0 à 4.3.

    Selon les informations publiées, Highrise est un implant qui intercepte les messages SMS entrants et sortants du dispositif et crée un canal de communication sécurisé avec un poste d’écoute.

    L'application doit être exécutée manuellement après son installation. Elle fonctionnera automatiquement après un redémarrage, selon le guide de l'utilisateur. Le logiciel malveillant apparaît sur le dispositif infecté sous le nom de TideCheck.

    WikiLeaks a publié un premier lot de documents piratés de la CIA le 7 mars, promettant qu'il s'agirait de la plus grande campagne de révélation sur l'agence de renseignement. Elle comprend plus de 8.700 documents et fichiers qui étaient conservés sur un réseau interne isolé du Centre de cyberespionnage basé au quartier général de la CIA à Langley (Virginie).

    Lire aussi:

    Ex-employé de la CIA sur l’affaire de Trump Jr.: «ils font d’une mouche un éléphant»
    La CIA préoccupée par le «culte» d’Edward Snowden
    Kangourou brutal: Wikileaks fait la lumière sur un autre virus-espion de la CIA
    Tags:
    espionnage, SMS, Android, WikiLeaks, CIA, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik