Ecoutez Radio Sputnik
    Trump ne croit pas que Vladimir Poutine aurait pu le soutenir aux élections US

    Trump ne croit pas que Vladimir Poutine aurait pu le soutenir aux élections US

    © AP Photo / Alexander Zemlianichenko
    International
    URL courte
    443
    S'abonner

    Donald Trump estime que Vladimir Poutine n'aurait jamais soutenu sa candidature aux élections présidentielles américaines.

    Selon Donald Trump, Vladimir Poutine n'aurait pas pu lui accorder son soutien aux élections présidentielles américaines.

    «La prochaine fois que je vais rencontrer M.Poutine, je pense lui poser la question "Qui avez-vous réellement soutenu?", parce que je ne peux pas imaginer qu'il me soutienne moi», a déclaré M.Trump, cité par l'agence Bloomberg.

    À en juger par les paroles du chef d'État américain, il n'a pas posé cette question à Vladimir Poutine en marge du sommet du G20 à cause de l'agenda des négociations et de l'importance de la question du régime du cessez-le-feu en Syrie.

    Le locataire de la Maison-Blanche a également expliqué son point de vue sur le non soutien de Moscou aux élections américaines par le fait qu'il prônait le développement et la suprématie des Forces armées américaines, ainsi que le renforcement des frontières et du rôle des États-Unis en tant que pays exportateur de pétrole.

    Le premier tête-à-tête entre Donald Trump et Vladimir Poutine s'est achevé à Hambourg, en marge du sommet du G20, après deux heures et demie de discussions. Le Président Donald Trump a qualifié de «formidable» sa première rencontre avec l'hôte du Kremlin. De même, M.Trump a estimé qu'il s'était «très, très bien» entendu avec son homologue russe Vladimir Poutine.

     

    Lire aussi:

    Trump «inviterait» Poutine à la Maison-Blanche
    Trump: le cessez-le-feu en Syrie prouve la réussite des entretiens avec Poutine
    Trump pense que Poutine aurait préféré faire face à Clinton
    Tags:
    candidature, soutien, ingérence, élections, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik