International
URL courte
26052
S'abonner

Les autorités américaines refusent d’accorder des visas aux diplomates russes qui devaient remplacer les 35 employés de l’ambassade de Russie expulsés des États-Unis en décembre dernier.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a fait savoir vendredi que Washington empêcherait l'octroi des visas aux diplomates russes qui devaient remplacer les 35 employés de l'ambassade de Russie expulsés des États-Unis en décembre dernier.

«Non seulement Washington n'a pas annulé la décision d'expulser nos employés, mais il a également refusé d'accorder des visas à ceux qui doivent aller les remplacer», a-t-elle déclaré lors d'un point presse.

En outre, Mme Zakharova a promis que Moscou réagira par des mesures de rétorsion face à Washington.

«S'il n'y a pas de progrès, nous devrons vraiment prendre des contre-mesures, nous avons averti de cela à plusieurs reprises… Nous avons de quoi riposter», a déclaré la porte-parole.

Selon elle, l'adoption des contre-mesures dépend des résultats des négociations entre le diplomate russe Sergueï Riabkov et son homologue américain Thomas Shannon, prévues pour le 17 juillet à Washington.

En décembre 2016, Barack Obama, alors Président des États-Unis, avait annoncé une série de mesures destinées à sanctionner Moscou pour son ingérence présumée dans l'élection présidentielle américaine, accusations catégoriquement rejetées par le Kremlin. Les États-Unis avaient alors expulsé 35 diplomates russes et fermé deux complexes résidentiels de la mission diplomatique russe à New York et dans l'État du Maryland, près de Washington.

Lire aussi:

Le Congrès US suivra de près les déplacements des diplomates russes
«Des médias américains menacent les diplomates russes»
Alerte au «danger» de contacts avec les diplomates russes!
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook