International
URL courte
14421
S'abonner

Une villa et des hôtels de l’ex-ministre des Finances de la région de Moscou et de sa complice présumée ont été arrêtés en France, selon le parquet russe.

Une villa et des hôtels pour une valeur de 120 millions d'euros appartenant à l'ex-ministre des Finances de la région de Moscou, Alekseï Kouznetsov, et à sa complice présumée, Janna Bulakh, ont fait l'objet d'une saisie en France, a annoncé vendredi le porte-parole du Parquet général russe Alexandre Kourennoï.

En Russie, Kouznetsov et Bulakh sont accusés de vol de fonds budgétaires et de biens publics pour 11 milliards de roubles.

«Selon le Parquet national financier, leurs biens (un appartement avec des meubles et des objets d'art à Paris, une villa à Saint-Tropez et des hôtels à Courchevel) ont fait l'objet d'une saisie. Selon les estimations préliminaires, ces biens sont évalués à 120 millions d'euros», a déclaré le porte-parole.

Les hôtels ont déjà fait l'objet d'une saisie, mais la procédure a été annulée. Cette fois, la saisie est intervenue suite à une nouvelle requête.

En outre, la France examine depuis près de quatre ans la demande d'extradition de Kouznetsov adressée par la Russie. Depuis avril dernier, l'ex-ministre est assigné à résidence. Le Parquet russe trouve que le processus s'éternise. 

Lire aussi:

Saisie de biens diplomatiques: Moscou menace les USA de réponse symétrique
Moscou réagira à la saisie de ses biens diplomatiques aux États-Unis
La Russie légalise la saisie de biens étrangers
Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
Tags:
immobilier, saisie, Alekseï Kouznetsov, Courchevel, Saint-Tropez, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook